Comment parler à son bébé ?

Jeunes parents, un conseil : parlez avec votre bébé ! Pourquoi ?

Parce qu’au cours des premiers mois, cela permet non seulement de le familiariser avec la langue, mais aussi d’établir un lien affectif essentiel à son développement…

Que comprend-il ?

Evidemment, durant ses premiers mois, le bébé ne saisit pas forcément la signification des mots que ses parents prononcent. Toutefois, rapidement, « celui-ci va comprendre l’intention, décrypter l’émotion, et bien deviner ce que l’on veut transmettre « , explique la psychologue Anne Bacus . Ainsi, vos messages passeront mieux si, jour après jour, vous abusez des mimiques, faites des gestes et de grands yeux. Bref, soyez expressif !

Le laisser répondre

Saouler bébé de paroles ne sert à rien si on ne prête pas attention à ses réponses : « Il s’agit de l’introduire dans une communication, dans une véritable relation », poursuit la psychologue. Avec ses onomatopées, ses bruits ou ses sourires, bébé veut nous dire des choses. Soyez donc attentif !

De quoi lui parle-t-on?

Vous pouvez aborder mille et un sujets avec votre bébé. Ainsi, pourquoi ne pas lui commenter les gestes du quotidien que l’on fait avec lui ? Que ce soit au moment de lui donner à manger, de prendre le bain, ou de l’habiller… Parler de ce qui le concerne de manière enjouée, avec une voix aiguë, retiendra davantage son attention. Et tant qu’il est petit, ne culpabilisez pas de lui répondre en parlant vous aussi « bébé » !

Faut-il lui parler de ses problèmes?

« Quand on rentre le soir avec une tension parce qu’on a eu des problèmes au boulot, l’enfant qui est en prise directe avec l’émotion va forcément le ressentir », explique Anne Bacus. Le problème, c’est qu’il va penser qu’il est la cause de votre malaise ! La juste attitude ? Sans lui raconter par le menu ce qui vous a contrarié, dites-lui que ce n’est pas de sa faute et faites-lui part de vos sentiments…