Thalasso: l’eau qui destresse

Retrouver détente et sérénité en bord de mer, un privilège accessible à tous grâce à la thalassothérapie, qui met tout en oeuvre pour lutter contre le stress de la vie moderne.

De plus en plus de centres de thalassothérapie proposent aujourd’hui des cures spécifiques de six jours destinées à une clientèle de grande ville, surmenée, fatiguée, stressée et qui aspire à retrouver le bien-être dans un cadre privilégié en bord de mer. Ces cures de gestion du stress combinent les soins à base d’eau de mer, de boues et d’algues (bains bouillonnants, douche sous-marine, douche à jet, enveloppement d’algues, douche à affusion…) à des soins spécifiquement destinés à détendre et à apprendre à gérer son stress (massages et modelages, sophrologie, yoga, séances de relaxation). Elles répondent parfaitement au besoin de se régénérer, de se reposer, de faire une pause salutaire lorsque le corps et l’esprit ont été trop sollicités.

L’eau pour renouer avec son corps

« Les curistes arrivent fatigués, parfois même agressifs », explique Gérard Dumoulin, kinésithérapeute et sophrologue, en charge de la cure « Sérénité marine » au centre Thalassa Oléron. En moyenne, nous recevons deux tiers de femmes, qui supportent de lourdes taches à la fois professionnelles et familiales, et un tiers d’hommes. Les soins dans l’eau commencent déjà par les détendre et les calmer. Ils leur permettent de reprendre contact avec leur corps, une chose essentielle dans notre monde, qui stimule excessivement le mental et délaisse le corporel. Et pourtant, c’est aussi à travers le corps que nous vivons nos émotions… ».

Peu à peu, les curistes retrouvent leurs sensations, lâchent leurs idées obsédantes, leurs ruminations et préoccupations. L’hyperfonctionnement mental est mis au repos, la personne cesse d’être en compétition avec elle-même et avec les autres. « Dans l’inconscient collectif, n’oublions pas que l’eau lave et apaise, laisse s’évacuer les tensions », poursuit Gérard Dumoulin. Une série de modelages tout au long de la cure parfait encore cette détente, permet de  » se retrouver « , d’être bien dans son corps.

Au programme : yoga, taï chi, sophrologie…

Certains centres proposent également du yoga ou du taï chi, sous forme d’initiation : une occasion de découvrir ou de retrouver ces approches orientales qui calment le mental, accordent beaucoup d’importance à la respiration, à la présence à soi, à l’unité corps-esprit et s’effectuent sans aucune arrière-pensée de compétition. Enfin, des séances de sophrologie vont donner aux curistes les outils nécessaires et immédiatement applicables afin de mieux gérer leur stress.

« A l’aide d’exercices physiques spécifiques, de type inspirations/contractions musculaires/relâchements des tensions, le curiste apprend à passer d’un état de conscience ordinaire à un état de conscience dit de relaxation profonde, explique Gérard Dumoulin. Cet état de relaxation lui permet de s’intérioriser, de vivre un bien-être et une présence à soi, à l’opposé de la dispersion mentale et du stress ». Ces exercices n’ont qu’un but : permettent aux personnes d’être réellement là, au présent, centrées, les pensées apaisées. Du coup, elles deviennent plus disponibles pour les autres, elles refont des projets, prennent de la distance vis à vis du quotidien, peuvent enfin changer ce qui ne va pas.

Aujourd’hui, je sais dire STOP !

« Cette cure a été une réelle pause dans le courant de ma vie, explique Christelle, commerciale et mère de trois enfants. J’en étais arrivée à ne plus savoir où j’allais, bouffée par le quotidien et par le stress, assaillie de tous côtés. Aujourd’hui, je sais dire stop, m’octroyer des moments de repos et de recul, me ressourcer. Et je n’hésiterais pas à retourner en cure quand j’en ressentirais à nouveau le besoin, car l’eau de mer m’a profondément défatiguée « .

Les prix d’une cure de six jours, à raison de quatre soins par jour, varient d’un établissement à un autre. Un exemple: la cure  » Sérénité marine  » est affichée à partir de 760 Euros par personne en demi-pension en basse saison et 975 Euros en haute saison.

A noter: le salon des Thermalies se tiendra à Paris du 2 au 4 février 2005 au Palais des Congrès, porte Maillot.

Pour en savoir plus:

www.mer-et-sante.asso.fr: le site de la Fédération internationale de la thalassothérapie.

www.thalassa.com: Carnac, Le Touquet, Oléron, Biarritz, Hyères…

Retrouvez sur ce très beau site, le programme et les services proposés par tous les grands centres de thalassothérapie français.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *