Booster la mémoire la veille d’un examen ?

Les examens de fin d’année approchent à grands pas et vous craignez le pire pour votre ado ! Nuits blanches et  » surconsommation  » d’excitants diverse : chaque année, à la même époque, il vous fait le coup ! Avant de vous précipiter à la pharmacie pour lui acheter toutes les potions miracles proposées, écoutez l’avis d’un pharmacologue et sachez ce qui est important pour sa réussite…

Le siège des souvenirs…

Les cellules de la mémoire sont les neurones. Composées d’un corps et de plusieurs bras, ces entités traitent et propagent les messages qui leur arrivent de nos cinq sens. Il y en a plus de 100 milliards dans notre cerveau, reliés par des dizaines de millions de connexions chacun. Autant dire que c’est la brousse dans notre tête ! En apprenant sa leçon, l’étudiant fait circuler une information le long d’une série bien définie de neurones. Devant sa copie, le visage crispé et la tête entre les mains, l’élève devra  » allumer  » de nouveau cette suite de neurones pour que le cours resurgisse à sa conscience. Mais pour optimiser ce travail de rappel, il faut avoir débroussaillé le chemin des neurones bien avant l’examen… grâce aux révisions !

Peut-on doper sa mémoire ?

Le professeur Giroud, pharmacologue à l’Institut Cochin et expert à l’OMS, affirme qu’  » il n’y a jamais eu aucune preuve scientifique de l’efficacité des substances dites psychostimulantes « . Le principal principe actif du Guronsan – composé le plus populaire chez les étudiants- est la caféine. Un comprimé de Guronsan équivaut ainsi à deux tasses de café. Or,  » la caféine excite simplement le système nerveux en augmentant le taux d’adrénaline dans le sang « , explique le pharmacologue. Une sur-consommation peut entraîner des tachycardies et des insomnies, mais n’augmente pas les capacités de mémorisation. Outre la caféine, ce médicament contient aussi de la vitamine C mais,  » contrairement aux idées reçues, la vitamine C n’a aucune efficacité sur la fatigue », argue le pharmacologue. En effet, si une carence en vitamine C est susceptible de générer de la fatigue, l’inverse n’est pas vrai : la vitamine C ne donne pas la pêche !

Quant aux autres  » potions miracles « , elles ne sont que des concentrés d’acides aminés et de vitamines. Or,  » notre nourriture satisfait largement nos besoins en acides aminés, affirme le professeur. Et une surdose de certaines vitamines, comme la A et la D, peut engendrer des problèmes au niveau du foie.  » Inefficaces voire nocifs, les soi-disant  » substituts de mémoire  » ont la vie dure : pourtant,  » rien ne vaut une bonne hygiène de vie « , confie notre expert. Un examen se prépare effectivement comme une compétition sportive : la mémoire est comme un muscle qu’il faut nourrir, oxygéner et reposer. Au lieu de courir à la pharmacie, préparez donc un bon steak à votre ado et surveillez son sommeil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *