Vivre avec l’enfant de son conjoint…

Vivre avec l'enfant de son conjoint

Vivre avec l’enfant de son compagnon n’est jamais chose aisée. Il faut du temps pour construire une relation entre un enfant et sa belle-mère, qui, dans l’imaginaire du petit, cherchera à prendre la place de sa mère, et peut-être même sa propre place dans le coeur de son père. C’est alors à la nouvelle venue de faire les premiers pas… et de rassurer l’enfant.

Ne jamais prendre la place de la mère

Une belle-mère ne doit jamais oublier qu’elle n’est pas la mère de l’enfant. A ce titre, elle doit absolument éviter de critiquer l’éducation qu’il reçoit dans son autre foyer. D’ailleurs, comme le remarque la pédiatre Edwige Antier :  » Il ne se comporte souvent pas de la même façon chez sa mère que chez son père ; face à une belle-mère, l’enfant aura tendance à exagérer ses défauts « . Il s’agit d’une réaction inconsciente et il ne faut pas lui en tenir rigueur. C’est sa façon de signifier qu’il est fidèle à sa mère et de tester la réalité de l’amour qui lui est porté dans le foyer de son père. Avec un peu de patience, il changera de lui-même.

Lui apporter amour et respect

Pour Edwige Antier :  » L’autorité se gagne par le respect, par l’attention bienveillante « . Il est donc important pour l’enfant d’être respecté et valorisé par sa belle-mère. Voir son père avec une autre femme que sa mère est forcément déstabilisant. Il est donc important que l’enfant se sente particulièrement bien accueilli dans ce nouveau foyer : il doit percevoir que l’amour y règne, surtout entre les deux membres du couple.  » Les marques d’amour et de respect réciproque renforcent l’impression de sécurité de l’enfant, elles lui montrent que son père est heureux avec son amie. En revanche, une sexualité affichée, les siestes  » porte fermée  » sont des manifestations agressives qui lui manquent de respect « , conclut la pédiatre.

Bibliographie :

– L’enfant de l’autre , Edwige Antier, éd. Robert Laffont 2000.

– Etre parent, être beau-parent : la recomposition de la famille, Sylvie Cadolle, éd. Odile Jacob 2000.

– Le parent en plus : vivre avec l’enfant de l’autre « , Sonia Combe, éd. Carrières 1995.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *