Les foetus sont-ils surdoués?

Le Docteur Jean-Marie Delassus s’intéresse depuis des années aux mamans et à leur bébé. Il vient de publier un ouvrage étonnant sur le bébé lorsqu’il se trouve encore dans le ventre de sa mère : le foetus. D’après lui, ce dernier est véritablement un génie, mais pas nécessairement de la manière dont on l’entend… Explications avec le spécialiste.

Sensation de plénitude

« Il existe une vie prénatale, qui ne se résume pas seulement à celle d’un développement, mais à celle de l’acquisition de caractéristiques particulières à l’homme, » résume le docteur Delassus. Ainsi, il se passe dans le ventre des femmes une aventure fantastique : bien au chaud, nourri en permanence via le cordon ombilical et bercé par la voix de sa maman, le foetus fait l’expérience de la « totalité », une période de plénitude où « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes » et que seul le foetus, ce petit  » génie « , est capable d’expérimenter. Et c’est bien cela qui fait de lui un être humain.

Une expérience unique… et indélébile

Pour le comprendre, il faut garder à l’esprit que le futur bébé évolue dans un milieu spécifique qui réunit trois caractéristiques : « un milieu de vie utérin, des capacités sensorielles et sensitives très précoces, une dotation neuronale exceptionnelle qui n’attend pas la naissance pour devenir active ». Ainsi, en étant déjà développé sur le plan sensoriel (il entend, il ressent, il goûte et voit même un peu) et neuronal (le cerveau fonctionne ), le foetus  » vit « , et il vit quelque chose qu’il ne retrouvera plus : « la totalité vitale ».

Une plénitude que le cerveau du foetus enregistre pour en garder une trace. Selon Jean-Marie Delassus, c’est la mémoire de cette « totalité » qui fait de nous des êtres humains et nous différencie des animaux. « L’être humain ne se construit pas seulement à partir des gènes, mais aussi à partir de cette expérience prénatale : nous gardons en nous ce fondement de totalité que nous essayons ensuite de retrouver pendant toute notre vie, » précise le docteur.

Et la maman ?

Enceinte, la future maman vit un moment très particulier de sa vie. « Elle retrouve la sensation, la mémoire du corps à l’état foetal, du foetus qu’elle-même a été,  » développe le docteur Delassus. A la naissance de son enfant, la maman va perdre cette  » vie antérieure  » et, en même temps, la retrouver dans son bébé. « Elle fait le transfert d’elle-même au bébé, et c’est bien cela le lien maternel,  » conclue le spécialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *