Les envies de femme enceinte : mythe ou réalité ?

Au cours de la grossesse, les goûts se modifient. La future mère peut être attirée par des mets qui provoquaient auparavant chez elle une aversion, et délaisser ses aliments préférés. Comment expliquer ce phénomène ? Que risque-t-on à ne pas écouter ses envies ? Marie-Claude Delahaye, auteur du  » Livre de bord de la future maman « *, répond à nos questions.

Un besoin d’attention

 » Les envies, liées à des phénomènes hormonaux, dépendent également de la psychologie de chacune, remarque Marie-Claude Delahaye. Pendant la grossesse, la future maman est davantage centrée sur elle-même, sur son enfant, et à travers ses envies, elle appelle l’attention. Un peu comme si elle disait à tous :  » occupez-vous de moi !  » A l’écoute de son corps

A une époque où l’on se doit de garder constamment le contrôle sur sa ligne, la grossesse est aussi une période privilégiée pour reprendre goût à certaines saveurs interdites. C’est ainsi que l’on voit des jeunes femmes constamment au régime se jeter sur du chocolat, ou des végétariennes dévorer un steak saignant. Ces envies peuvent aussi correspondre à des besoins : à travers elles, le corps réclame ce qui lui fait défaut.

Et les taches de naissance ?

Selon la croyance populaire, une envie non satisfaite pourrait donner lieu à l’apparition d’une tache de naissance sur l’enfant, une  » envie « . Bien entendu, il n’y a aucune relation entre ces deux phénomènes.

 » Les marques de naissance peuvent régresser ou disparaître pendant l’enfance.

Sinon, le laser peut être utilisé avec succès dans leur suppression « , précise Marie-Claude Delahaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *