Allaitement exclusif ou mixte quand on travaille ?

Allaitement exclusif ou mixte quand on travaille ?

Il fut un temps où allaiter un bébé n’entraînait que peu de complications, voire aucune. Comme la plupart des femmes étaient des mères au foyer, il était relativement facile de suivre le rythme de l’allaitement.

Ce n’est pas le cas aujourd’hui. De plus en plus de nouvelles mères doivent maintenant faire face à la fois aux problèmes de l’allaitement maternel et aux exigences de leur carrière. Elles doivent faire un choix le plus souvent entre l’allaitement exclusif au sein ou l’allaitement mixte et surtout faire face à des difficultés d’organisation et au sentiment de culpabilité relatif à l’option choisie.

Quelle que soit la méthode optée pour nourrir votre bébé (lait maternel, lait maternisé ou une combinaison des deux), le plus important est que votre bébé soit bien nourri, pris en charge et aimé. Alors choisissez la méthode qui vous convient le plus !

Allaitement exclusif et reprise du travail

L’allaitement exclusif (ne donnant à votre bébé aucun autre aliment ni aucune boisson) est recommandé pendant environ 6 mois. Passé ce délai, l’allaitement est recommandé en même temps que les aliments solides.

Par conséquent, il est probable que vous allaiterez au retour au travail.

Conseils à suivre si vous décidez d’allaiter exclusivement au sein

Trouver une garderie proche du travail pour pouvoir allaiter pendant les pauses, ou avant et après le travail – le repas du soir peut être une excellente façon de vous détendre avec votre bébé.

Demandez à votre employeur ou à votre collège des horaires de travail flexibles en fonction de vos besoins en matière d’allaitement

Pensez-y tôt. Avant de retourner au travail, écrivez à votre employeur pour l’informer que vous allaitez.

Vous pouvez avoir un service des ressources humaines qui peut vous aider par exemple en vous trouvant un endroit privé où vous pourrez allaiter et envisager toutes les options pour retourner au travail comme :

Prendre le congé de maternité le plus long possible, si celui-ci vous est offert.

Travailler à temps partiel depuis chez vous

Partager le travail avec un autre employé ?

Faire un retour progressivement. Certaines mères ne commencent que deux ou trois jours par semaine et travaillent progressivement jusqu’à une semaine complète de travail.

Allaitement mixte

L’allaitement mixte peut offrir un peu de répit par rapport aux exigences de l’allaitement exclusif au sein, car il implique de combiner l’allaitement au sein au biberon. Le biberon peut être soit du lait maternel soit du lait maternisé. Cependant, il n’y a pas de solution unique en matière d’alimentation mixte et il existe de nombreuses options à essayer si vous envisagez de le faire.

Pour les mères qui retournent au travail, l’alimentation combinée permet à un autre de nourrir bébé au biberon pendant que vous êtes au travail. Allaiter votre bébé quand vous rentrez du travail peut être un moyen agréable de vous reconnecter avant le coucher.

C’est aussi pratique (les bébés nourris au biberon peuvent être nourris à tout moment par n’importe qui) et flexible ( vous n’êtes pas obligée de vous adapter à votre horaire de travail. Au lieu de cela, vous pouvez simplement laisser la préparation à votre baby-sitter).

Allaitement mixte

Conseils à suivre pour l’allaitement mixte

Si vous utilisez du lait maternisé, introduisez-le progressivement. Cela permettra à votre lait de s’ajuster et donnera au corps de votre bébé l’occasion de s’habituer au lait maternisé.

Si vous reprenez le travail, l’introduction de l’alimentation combinée quelques semaines avant aidera à prévenir la mammite. Remplacer progressivement l’allaitement par un biberon donnera à votre corps le temps de s’habituer au changement de votre production de lait. Cela aidera à prévenir les seins engorgés et qui coulent et les conduits de lait obstrués.

Donnez son premier biberon à votre bébé à un moment où il est heureux. Attendre qu’il ait faim et qu’il soit un peu grincheux pourrait ne pas donner les meilleurs résultats.

Laissez quelqu’un d’autre donner la première bouteille. Ceci élimine toute possibilité que votre bébé sente votre lait et veuille bien le prendre.

Si quelqu’un d’autre n’est pas disponible pour donner la première bouteille, vous pouvez essayer de la tenir dans une position différente, telle que se tenir face à vous.

Les tétines à débit lent peuvent aider à imiter le flux auquel l’enfant est habitué pendant l’allaitement.

Etiquetez et datez le lait maternel avant de le mettre au réfrigérateur ou au congélateur pour que votre baby-sitter sache lequel utiliser en premier. Si vous utilisez du lait dans les 5 jours, il est préférable de le conserver au réfrigérateur que dans le congélateur.

Respectez les consignes de dosages du lait maternisé et les consignes de conservation du biberon.

Aucune solution n’est parfaite, mais vous avez évalué les avantages et les inconvénients de chacune et pris la décision qui vous convenait le mieux, à vous et à votre famille. Adoptez donc ce choix et profitez au maximum de votre bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *