Mon enfant est-il précoce ?

Les enfants précoces ont des facultés exceptionnelles. Qui, mal prises en compte, peuvent parfois devenir un handicap. D’où l’importance de les déceler…

Explications avec Sophie Cote, présidente de l’Association Française pour les Enfants Précoces (AFEP).

Le petit Martin fait des réflexions surprenantes…

Le petit Martin, bientôt 8 ans, donne des signes étonnants de maturité. Il a su parler puis lire très tôt, est extrêmement curieux, pose des questions qui ne sont pas de son âge, livre des réflexions surprenantes… Il a une grande capacité d’apprentissage et de compréhension, une mémoire d’éléphant, un sens de l’humour développé et se montre hyper sensible. Serait-il précoce ? En tout cas, il en a la plupart des caractéristiques. Comme il n’y a pas de règles absolues, mieux vaut passer les tests. Il y en existe deux : le QI verbal et le QI non verbal, fondé sur la logique.  » Avant trois ans, ce n’est pas très significatif, explique Sophie Cote, présidente de l’Association Française pour les Enfants Précoces (AFEP), mais ensuite, il sert à négocier des sauts de classe en maternelle puis en primaire.  »

Des risques scolaires et relationnels

 » Il est important d’identifier les enfants précoces car ils ne sont pas toujours heureux « , ajoute la présidente de l’AFEP. En effet, les problèmes relationnels avec leurs petits camarades sont fréquents : ils sont  » différents  » et donc rejetés. Ils rencontrent par ailleurs régulièrement des difficultés à l’école : en assimilant plus facilement que leurs petits camarades les consignes de l’enseignant, ils vont plus rapidement s’ennuyer et décrocher…  » En fin de 3e, un tiers des enfants précoces sont en difficulté scolaire « , souligne Sophie Cote. Il est donc essentiel de favoriser leur épanouissement, de  » nourrir leur intelligence « . En dehors du saut de classe, on peut leur proposer (via le Centre d’Enseignement à Distance, par exemple), un approfondissement et un enrichissement du programme scolaire. L’essentiel étant bien qu’ils gardent confiance en eux.

A Lire:

– Doué, surdoué, précoce. L’enfant prometteur et l’école , Sophie Cote, Albin Michel.

Sites:

www. afep.asso.fr le site de l’association française pour les enfants précoces

www.anpeip.org, le site de l’association nationale pour les enfants intellectuellement précoces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *