Le chocolat et ses vertus

Noir, au lait, blanc, avec des noisettes ou des amandes… peu d’entre nous résistent au petit carré de chocolat qui, en fondant doucement sur notre langue, excite nos papilles gustatives et caresse notre palais. Certains sont même accros de  » l’effet chocolat « , un mystère que l’on perce en étudiant de près sa composition. De fait, il est temps de déculpabiliser.

Le chocolat n’est pas une méchante tentation, mais au contraire un aliment plaisir qui regorge de micro-nutriments.

Des vertus relaxantes et stimulantes

 » On sait que le chocolat contient des substances assimilées à des psycho-stimulants  » explique le Docteur Gibault, nutritionniste à l’Hôtel Dieu. Le chocolat sécrète en effet un cocktail magique -amphétamines, magnésium et caféine- qui procure à la fois calme et énergie. Le magnésium est un régulateur du système nerveux, au pouvoir sédatif et relaxant. La caféine est un stimulant qui favorise la vigilance et les amphétamines agissent sur la satisfaction. D’autre part, le sucre du cacao accentue la synthèse d’une molécule appelée sérotonine, qui a un effet antidépresseur. Enfin, si le chocolat est un aliment plaisir, c’est parce qu’il contient des substances qui ont tendance à agir sur des récepteurs du cerveau sensibles au… cannabis ! D’où l’effet euphorisant. Côté santé, la découverte est récente : le chocolat contient des polyphénols qui, comme les tanins du vin, induisent sa saveur amère. Ce sont des anti-oxydants qui empêchent l’altération des cellules sous l’effet des radicaux libres. En bref, le chocolat protège le coeur et les artères.

Comment le consommer ?

Plus le chocolat est concentré en cacao, moins il contient de sucre. Le noir est donc plus diététique que le lait. Quant au blanc, il est très calorique, car essentiellement composé de graisse de cacao.  » Cependant, le sucre du cacao a un pouvoir moins  » sucrant  » que le sucre ordinaire et son index glycémique permet de se recharger en sucre sans excès. Le chocolat est un peu équivalent à un légume sec : c’est un sucre lent. Mieux vaut donc consommer du sucre sous forme de chocolat, car c’est un aliment riche en micro-nutriments. Alors que les sucres ordinaires n’apportent que des calories et aucune richesse nutritionnelle », analyse le docteur Gibault. Moralité, quelques carrés de chocolat noir quotidiens n’ont jamais fait de mal à personne et, une plaquette par semaine, c’est une bonne moyenne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *