Comment se débarrasser des troubles du comportement alimentaire ?

Comment se débarrasser des troubles du comportement alimentaire ?

Les troubles du comportement alimentaire sont des troubles multifactoriels complexes aux origines biologiques, psychologiques, sociales et environnementales simultanées. Très désagréable, cette maladie peut se manifester de diverses façons, comme une augmentation de la faim, des crises de boulimie, baisse de libido, insomnies, etc. Pour mettre fin à ce problème rapidement, suivez nos conseils dans cet article.

Le soutien psychologique

La prise en charge des troubles alimentaires repose sur des interventions psychologiques ciblant les comportements anormaux, mais doit également améliorer l’estime de soi. 

Les objectifs du traitement varient selon la nature de la maladie. Voici les différents traitements pour traiter les troubles du comportement alimentaire par la prise en charge psychologique :

La thérapie cognitive et comportementale

Leur but de cette méthode n’est pas de comprendre la cause de la maladie, mais d’établir de nouvelles habitudes alimentaires et de changer les perceptions sur le poids et l’alimentation. 

En exposant les patients à des situations anxiogènes, notamment par le biais d’exercices de simulation réels, la thérapie cognitive et comportementale aide progressivement les patients à désensibiliser leurs propres peurs et à restaurer des comportements alimentaires sensoriels.

La thérapie interpersonnelle

La thérapie interpersonnelle est une forme de psychothérapie développée à l’origine pour traiter la dépression. 

Effectivement, plusieurs études ont montré que cela fonctionne également pour certaines personnes souffrant de troubles alimentaires. Cette thérapie se concentre sur l’identification des conflits sociaux et des relations actuelles du patient, plutôt que sur les troubles de l’alimentation.

La psychothérapie

La psychothérapie, qui vise à faire un travail profond sur soi, s’intéresse aussi au traitement des troubles du comportement alimentaire, généralement en complément des traitements médicinaux. 

A long terme, les causes de la maladie peuvent être mieux comprises, il est donc important de changer en profondeur les croyances et les peurs qui peuvent conduire à des problèmes alimentaires. 

Cependant, pour que cette méthode marche, le thérapeute doit connaître davantage ce type de pathologie.

La récurrence avec son corps

La récurrence avec son corps

Pour traiter un trouble du comportement alimentaire, vous devez également vous recentrer sur votre corps. Ainsi, vous devez prendre soin de vous en vous offrant de petits moments de détente, comme un hammam ou un massage. 

A part cela, pratiquez des activités qui aident à soulager ou à recentrer les douleurs de votre corps, comme le Tai Chi, le yoga, l’ostéopathie ou la chiropratique. 

Au-delà de cela, parlez de vos émotions. Essayez de parler à un ami, à un parent ou à un thérapeute de ce qui vous fait mal. Vous pouvez parler de vos expériences douloureuses, de vos échecs, de vos difficultés… 

L’idée est d’extérioriser vos ressentis et toutes vos émotions négatives. Vous devez savoir que certains troubles de l’alimentation sont des maladies mentales traitables. Ainsi, vous retrouverez une relation saine avec votre corps.

L’hospitalisation

Dans les cas graves d’anorexie ou de boulimie, une hospitalisation est parfois nécessaire lorsque la personne souffre de malnutrition sévère ou présente un risque de suicide ou d’automutilation. 

Si possible, l’hospitalisation doit se faire dans un établissement ou un service spécialisé dans les soins de santé. Ce, comprenant une prise en charge des troubles alimentaires, qui bénéficierait d’une équipe pluridisciplinaire (psychiatre, nutritionniste, psychologue).