Insuffisance du désir chez la femme

Insuffisance du désir chez la femme

Le désir sexuel est plus qu’un simple problème de libido. La pulsion sexuelle est la composante biologique du désir, qui se traduit par un intérêt sexuel spontané, y compris les pensées sexuelles, les fantasmes érotiques et les rêves éveillés. Cette libido diminue naturellement avec l’âge en fonction de facteurs physiologiques. Mais le désir sexuel englobe aussi les facteurs interpersonnels et psychologiques qui créent une envie sexuelle.

Les causes de l’insuffisance de désir chez la femme

Les causes courantes de la perte du désir sexuel et de la pulsion sexuelle chez les femmes sont les suivantes :

Problèmes de relations interpersonnelles

Les problèmes de performance du partenaire, le manque de satisfaction émotionnelle dans la relation, la naissance d’un enfant et le fait de prendre soin d’un être cher peuvent diminuer le désir sexuel.

Influences socioculturelles

Le stress au travail, la pression des pairs et les images médiatiques de la sexualité peuvent avoir une influence négative sur le désir sexuel.

Faible taux de testostérone

La testostérone affecte la libido tant chez les hommes que chez les femmes. Les taux de testostérone atteignent leur maximum au milieu de la vingtaine, puis diminuent régulièrement jusqu’à la ménopause, où ils chutent considérablement.

Problèmes médicaux

Les maladies mentales comme la dépression ou les troubles médicaux comme l’endométriose, les fibromes et les troubles thyroïdiens ont une incidence sur le désir sexuel de la femme, tant sur le plan mental que physique.

Médicaments

Certains antidépresseurs (y compris la nouvelle génération d’ISRS), les hypotenseurs et les contraceptifs oraux peuvent réduire la libido de plusieurs façons, notamment en diminuant les taux de testostérone disponibles ou en affectant la circulation sanguine.

Âge

Les taux sanguins d’androgènes chutent continuellement chez les femmes à mesure qu’elles vieillissent.

Âge

Traitement de l’insuffisance de désir

Parce qu’une perte de désir sexuel chez les femmes est causée par une combinaison de facteurs physiques et psychologiques, elle nécessite habituellement plus d’une approche de traitement pour résoudre le problème.

Une fois que les facteurs causant un faible désir sexuel ont été déterminés, les options de traitement potentielles peuvent inclure :

Thérapie sexuelle et/ou counseling relationnel.

La thérapie sexuelle est très efficace pour les individus et les couples. Le dysfonctionnement sexuel affecte habituellement les deux parties dans une relation et devrait être discuté ensemble ou individuellement avec un professionnel de la santé mentale.

Changer de médicament ou modifier la dose

Si le problème est causé par des médicaments, un changement d’ordonnance ou des thérapies alternatives peuvent être recommandés. Si l’on soupçonne qu’un contraceptif oral est responsable de l’abaissement du taux de testostérone, une formulation différente ou des méthodes contraceptives non hormonales peuvent être prescrites.

S’attaquer aux conditions médicales sous-jacentes

Les problèmes médicaux contribuant à un faible désir sexuel peuvent nécessiter un traitement chirurgical, comme l’ablation de fibromes ou de médicaments douloureux.

Oestrogènes vaginaux. Chez les femmes ménopausées, la sécheresse vaginale peut être traitée avec des crèmes vaginales à base d’œstrogènes.

Thérapie à la testostérone

De nombreux gynécologues recommandent des utilisations de la thérapie à la testostérone pour les femmes ayant un faible désir sexuel pour rétablir la testostérone à un niveau normal (préménopausique).

De plus, plusieurs thérapies impliquant des pilules de testostérone ou des timbres cutanés spécifiquement conçus pour traiter les problèmes sexuels féminins sont actuellement en étude.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *