Où trouver son psy?

Une fois la méthode choisie, reste à trouver le psy. Comment s’y prendre? Du bouche à oreille aux pages jaunes, des petites annonces au centre d’orientation, petit tour d’horizon des diverses solutions.

Afin de préserver une certaine confidentialité, les psys n’apposent généralement pas de plaque au bas de leurs immeubles. Vous ne trouverez donc pas d’adresse en allant acheter votre pain. Cependant, si vous avez décidé de suivre une thérapie sans savoir à qui vous adresser, votre médecin généraliste est le premier à qui vous pouvez demander conseil. Le bouche à oreille est aussi un bon moyen de se renseigner, à condition d’oser faire part autour de vous de votre envie d’entreprendre une thérapie. D’après le psychanalyste Michel Fennetaux, c’est même la meilleure façon de trouver un psy. Pourtant, il n’est pas très recommandé d’entamer une thérapie avec un thérapeute qui traite déjà quelqu’un de notre entourage – pour éviter d’atteindre à son objectivité. Mais il n’est pas interdit de contacter le psy d’un ou une amie afin de lui demander de nous orienter vers l’un de ses confrères. Dans les pages jaunes on peut se reporter à la très longue rubrique « médecins psychiatres », qui n’indique pas si ces médecins sont aussi thérapeutes. Les rubriques « psychanalystes », « psychologues » et « psychothérapeutes » sont également assez étoffées. Le choix relève alors souvent du hasard: un numéro d’immeuble évocateur, la proximité du cabinet du psy avec le domicile ou le bureau du patient…

Les centres d’orientation

Certains centres et associations, qui ont pour vocation de vous guider dans vos recherches, sont de meilleurs garants de la fiabilité des thérapeutes.

« Thérapies Conseil » par exemple est une association parisienne qui aide à y voir plus clair parmi les différentes méthodes et à faire son choix. Elle fournit également des adresses de psychothérapeutes et psychanalystes (tél. 01 42 52 22 99 – www.psychotherapies.org/.

Egalement à Paris, le centre Pluralis a la même vocation (tél. 01 47 20 60 99).

Par ailleurs, les Crous (Centre régionaux des oeuvres universitaires et sociales) des différentes régions orientent les étudiants qui le désirent vers un psychologue.

Dans les mairies, on peut aussi se renseigner sur le centres susceptibles d’offrir une prise en charge psychologique.

Les syndicats de thérapeutes

Autre manière habile de trouver un thérapeute: s’adresser aux syndicats de praticiens qui possèdent, dans la plupart des cas, un annuaire de leurs thérapeutes-adhérents exerçant en France.

– Psy’G (groupement syndical des praticiens en psychologie, psychothérapie, psychanalyse) 3, rue du Grand Marché 78 300 Poissy, Tél.: 01 30 74 44 18 – SNPPsy (Syndicat nationale des praticiens en psychothérapie) 77, rue des Archives 75003 Paris Tél.:01 44 54 32 00

– FFDP (Fédération française de psychothérapie) 2 bis, rue Scheffer 75116 Paris, Tél.: 01 44 05 95 50

– AFTCC (Association française de thérapie comportementale et cognitive) 100, rue de la Santé 75 674 Paris cedex 14 Tél.: 01 45 88 78 60

– AFCCC (Association française des centres de consultation conjugale) 44, rue Danton 94270 Le Kremlin-Bicêtre, Tél.: 01 46 70 88 44

POUR EN SAVOIR PLUS:

Les associations

– Société psychanalytique de Paris: 187 rue Saint-Jacques 75005, Paris. Tél.: 01 43 29 66 70

– Association psychanalytique de France: 24, place Dauphine 75001 Paris, Tél.: 01 43 29 85 11

– Ecole de la cause freudienne: 1, rue Huysmans 75006 Paris, Tél.: 01 45 49 02 68

– Quatrième groupe (Organisation psychanalytique de langue française) 19 boulevard Montmartre 75002 Paris, Tél.: 01 55 04 75 27

– Centre de thérapie familiale Monceau: 91 rue Saint Lazare 75009 Paris, Tél.: 01 53 20 11 50

– Ecole Parisienne de la Gestalt: 16 avenue du Général Leclerc 75014 Paris,Tél.: 01 43 22 40 41

– Société française de Gestalt: 33 rue de Solférino, 59800 Lille, Tél.: 03 88 20 40 26 29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *