La peur de la mort

La peur de la mort

La peur de la mort prend plusieurs formes. Certaines personnes ont peur de tout ce qui est associé à la mort : les corps, les tombes, les salons funéraires. D’autres n’ont pas peur des squelettes ou des mourants, mais plutôt de leur mortalité.

La nécrophobie et la thanatophobie sont deux problèmes distincts liés à la mort qui affligent les vivants. Bien qu’elles diffèrent dans la façon dont elles affectent la personne qui souffre, ces peurs extrêmes peuvent interférer avec la vie quotidienne. Heureusement, il existe des moyens de surmonter la peur de la mort. La première étape consiste à mieux comprendre pourquoi nous craignons la mort.

Nécrophobie

Le terme ‘‘nécrophobie’’ vient des mots grecs pour mort (necro) et peur (phobie). Une personne atteinte de nécrophobie a peur des choses mortes (cadavres d’humains ou d’animaux) ou des choses associées aux choses mortes (cercueils, cimetières).

La nécrophobie englobe deux peurs distinctes. Bien que la peur de ces choses soit courante et quelque peu normale, une personne atteinte de nécrophobie devient obsédée par la mort et va souvent à l’extrême pour l’éviter. Même l’idée d’être près de quelque chose de mort peut causer l’anxiété d’un nécrophobe.

Thanatophobie

La thanatophobie est un trouble caractérisé par une peur extrême de mourir. Parce que la nécrophobie et la thanatophobie sont des phobies similaires, beaucoup de gens confondent les deux.

Bien qu’ils présentent beaucoup de similitudes, les deux troubles présentent une différence significative. Les personnes aux prises avec la thanatophobie n’ont peut-être pas peur des cadavres, des cercueils et peuvent même assister à des funérailles. Leur peur n’est pas centrée sur la mort des autres, mais sur la possibilité de mourir eux-mêmes. Il peut aussi y avoir une crainte sous-jacente d’être enterré ou incinéré après la mort. Dans un cadre médical, la thanatophobie s’appelle « l’anxiété de la mort ».

Surmonter votre peur de la mort

La nécrophobie et la thanatophobie sont toutes deux des phobies qui changent la vie, mais ceux qui en souffrent ne devraient pas perdre espoir. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour réduire vos symptômes et surmonter vos peurs.

  1. Demander l’aide d’un professionnel

L’embauche d’un professionnel pour vous aider est habituellement la première étape. En raison des aspects physiques, mentaux et émotionnels des phobies de la mort, ceux qui souffrent ne devraient pas marcher seuls sur le chemin du rétablissement. Trouver un thérapeute qualifié ayant de l’expérience dans le traitement des phobies peut faire la différence entre l’échec et le succès.

  1. Essayez la thérapie

Une chose que votre conseiller pourrait essayer s’appelle la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Ce régime de traitement éprouvé a été utilisé pour vaincre la dépression, l’anxiété et les phobies de toutes sortes. Au cours du processus de TCC, vous discuterez de vos craintes et vous y serez éventuellement exposé. Vous parlerez non seulement de la mort en général, mais aussi des lieux et des situations qui causent l’anxiété ou la peur de la mort. L’apprentissage des techniques de relaxation est également une partie essentielle du processus de TCC afin que vous puissiez faire face à l’anxiété de la mort si elle survient pendant ou après le traitement.

Essayez la thérapie

  1. Explorer la spiritualité

Plusieurs études différentes ont montré que ceux qui ont une foi et des systèmes de croyances solides sont beaucoup moins susceptibles de souffrir de la peur de mourir. Faites des recherches et explorez différentes religions et pratiques spirituelles.

Si vous constatez qu’une religion spécifique ne vous convient pas, les rituels peuvent être une autre option solide pour faire face à la peur de la mort. Cette routine rituelle peut être aussi simple que d’allumer une bougie au réveil ou au coucher, de faire une promenade l’après-midi ou d’écrire vos sentiments dans un journal.

  1. Faites de la mort une partie de votre vie

Le but ultime de la thérapie liée à la phobie de la mort n’est pas de vous débarrasser de toutes les pensées de la mort, mais d’empêcher ces idées d’avoir un impact négatif sur votre vie. Au lieu de voir la mort comme un événement négatif, vous la verrez comme positive.

  1. Préparez-vous pour votre départ

L’une des raisons de la peur de mourir ou de mourir est le manque de contrôle. Parce que nous savons que nous aurons peu de contrôle sur la façon dont nous quitterons ce monde et le moment où nous le quitterons, nous sommes anxieux. Un moyen de lutter contre cela est de prendre les rênes et de prendre le contrôle de ce que vous allez laisser derrière vous. Même si nous ne pouvons pas contrôler quand et comment nous quittons ce monde, nous pouvons contrôler une grande partie de ce que nous laissons derrière nous. Beaucoup de gens se sentent soulagés quand ils mettent de l’ordre dans leurs affaires. Ils savent que si des imprévus se produisaient, leurs souhaits seraient clairs et leur héritage préservé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *