Comment faire pour que bébé fasse ses nuits ?

Comment faire pour que bébé fasse ses nuits ?

Votre cœur peut gonfler d’amour quand vous regardez votre bébé dormir. Il a l’air si doux et innocent. Votre cœur peut cependant s’emballer lorsque vous n’arrivez pas à l’endormir toute la nuit ou à des moments où vous voulez vraiment qu’il dorme ou fasse une sieste.

Voici quelques conseils pour aider bébé à faires ses nuits.

Établissez une routine pour l’heure du coucher

Une étude menée auprès de 405 mères — avec des nourrissons âgés de 7 mois à 36 mois — a montré que les bébés qui suivaient une routine nocturne du coucher s’endormaient plus facilement, dormaient mieux et pleuraient moins souvent au milieu de la nuit.

Certains parents commencent à coucher leur bébé dès l’âge de 6 à 8 semaines. La routine de votre bébé peut être n’importe quelle combinaison d’activités régulières à l’heure du coucher. Voici les clés du succès :

Jouez à des jeux actifs pendant la journée et à des jeux calmes le soir. Cela empêche votre bébé d’être trop excité juste avant l’heure du coucher, mais le rend fatigué par les activités de la journée.

Maintenez les activités dans le même ordre, nuit après nuit.

Faites-en sorte que chaque activité soit calme et paisible, surtout vers la fin de la routine.

Beaucoup de bébés aiment prendre un bain juste avant le coucher, ce qui les calme.

Gardez l’activité préférée de votre bébé pour la fin et faites-le dans sa chambre. Cela l’aidera à anticiper l’heure du coucher et à associer son espace de sommeil à ce qu’il aime faire.

Faites-en sorte que les conditions nocturnes dans la chambre à coucher de votre bébé soient uniformes. S’il se réveille au milieu de la nuit, les sons et les lumières dans la pièce devraient être les mêmes que lorsqu’il s’est endormi.

Établissez une routine pour l'heure du coucher

Mettez votre bébé endormi au lit

Dès l’âge de 6 à 12 semaines, apaisez votre bébé jusqu’à ce qu’il soit somnolent. Quand il est sur le point de dormir, posez-le et laissez-le tout seul. N’attendez pas qu’il dorme complètement dans vos bras ; ce comportement pourrait devenir une lutte pour s’en débarrasser plus tard dans sa vie.

Cette routine apprendra à votre bébé à se calmer et vous n’aurez pas besoin de le bercer.

Laissez votre bébé pleurer

La méthode Ferber est l’un des types d’entraînement au sommeil dont l’objectif est d’apprendre à votre bébé à dormir seul et à se rendormir s’il se réveille pendant la nuit. On conseille aux parents de ne pas commencer cette formation avant que leur bébé ait au moins 6 mois.

Mettez votre bébé dans son berceau, somnolent, mais éveillé. Une fois que vous avez fini sa routine de coucher, quittez la chambre.

Si votre bébé pleure, attendez quelques minutes avant d’aller le voir. Le temps d’attente dépend de vous et de votre bébé. Vous pourriez commencer à attendre entre 1 et 5 minutes.

Lorsque vous rentrez dans la chambre de votre bébé, essayez de le consoler. Mais ne le prenez pas et ne restez pas plus de 2 ou 3 minutes, même si elle pleure encore quand vous partez. Le fait de voir votre visage suffira à assurer à votre bébé que vous êtes près de lui pour qu’il puisse éventuellement s’endormir tout seul.

S’il continue à pleurer, augmentez graduellement le temps d’attente avant d’aller le voir de nouveau. Par exemple, si vous attendez 3 minutes la première fois, attendez 5 minutes la deuxième fois et 10 minutes chaque fois par la suite.

La nuit suivante, attendez 5 minutes la première fois, 10 minutes la deuxième fois et 12 minutes chaque fois par la suite.

L’adoption de cette méthode peut s’avérer difficile au cours des premières nuits. Mais vous constaterez probablement une amélioration du sommeil de votre bébé au troisième ou quatrième jour. La plupart des parents constatent une amélioration en une semaine.

Conseil : Si vous voulez essayer la méthode Ferber, assurez-vous d’être bien reposé avant la première nuit d’entraînement au sommeil. Les premières nuits, en particulier, vous passerez beaucoup de temps à écouter les cris de votre bébé, à vérifier votre montre et à entrer et sortir de sa chambre.

S’il vous est difficile de rester loin de votre bébé quand il pleure, choisir cette méthode n’est peut-être pas le meilleur choix. Des études montrent que, même si les parents passent la première ou les deux premières nuits, ils trouvent généralement que cette façon d’imposer le sommeil est trop stressante. Beaucoup de parents n’ont pas été capables d’ignorer leur bébé assez longtemps ou assez régulièrement pour qu’il cesse de pleurer et finisse par s’endormir tout seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *