Comment diminuer sa consommation d’alcool

Comment diminuer sa consommation d’alcool

Avez-vous pensé à réduire la quantité d’alcool que vous buvez ? Il se peut que votre consommation d’alcool ait eu des effets néfastes sur votre santé ou que vous ne soyez plus la même personne après une séance de consommation d’alcool. Si la quantité d’alcool que vous avez consommée dépasse les limites recommandées et vous expose à des risques de développer des problèmes liés à l’alcool, vous voudrez peut-être réduire ou modérer votre consommation.

La réduction des méfaits

Si vous buvez actuellement plus que la quantité recommandée, tout changement que vous apportez, même des changements mineurs, peut vous aider à réduire les méfaits que l’alcool peut causer. Moins vous buvez, moins vous risquez de développer des problèmes. C’est ce qu’on appelle la réduction des méfaits. Votre objectif est d’améliorer votre santé et votre vie en réduisant les effets de l’alcool.

La clé d’une réduction réussie est de trouver quelque chose qui fonctionne pour vous. Essayez ces conseils et si l’un d’eux ne fonctionne pas, essayez-en un autre jusqu’à ce que vous trouviez celui qui vous aidera à réduire votre consommation d’alcool.

Fixez-vous un objectif réaliste

Notez combien de verres vous voulez boire par jour et combien de jours par semaine vous voulez boire. Le fait de noter vos objectifs peut vous aider à vous rappeler que vous voulez limiter votre consommation d’alcool. Les personnes qui consomment de l’alcool en respectant les directives recommandées courent beaucoup moins de risques de développer des problèmes.

Le fait de consigner le nombre de verres que vous consommez peut également vous aider à réduire ou à ralentir votre consommation d’alcool. Vous pouvez utiliser une note manuscrite que vous gardez dans votre portefeuille ou enregistrer vos boissons sur votre Smartphone, selon ce qui vous convient le mieux. Si vous comptez le nombre de verres que vous buvez, assurez-vous d’être précis. Apprenez ce qui est considéré comme une boisson standard afin de pouvoir mesurer avec précision le nombre de verres que vous avez consommés. Tenez-vous-en à votre objectif, même lorsque vous êtes loin de la maison, au restaurant ou dans un bar.

Fixez-vous un objectif réaliste

Maîtrisez votre rythme

Certains buveurs qui tentent de réduire leur consommation d’alcool ont réussi à le faire en sirotant lentement ou en s’assurant qu’ils ne boivent qu’un verre par heure. Les personnes qui consomment rapidement de l’alcool, en particulier les premières consommations, sont plus à risque de développer un abus d’alcool ou une dépendance à l’alcool.

Une autre astuce pour réduire la consommation d’alcool est d’utiliser des intercalaires, des boissons non alcoolisées entre les boissons contenant de l’alcool. Certains buveurs alternent un verre d’eau, de jus ou de soda entre leurs boissons alcoolisées pour ralentir leur consommation. Peu importe la quantité que vous buvez, c’est toujours une bonne idée de boire beaucoup d’eau en même temps que vos boissons alcoolisées.

Pour certains buveurs, manger de la nourriture réduira leur soif d’alcool. Ce n’est pas vrai pour tous les buveurs, mais si le fait de manger quelque chose réduit votre envie de boire un verre, le fait de manger un repas aux heures où vous buvez habituellement peut vous aider à réduire la quantité que vous buvez. Bien sûr, il n’est pas sage pour quiconque de boire l’estomac vide.

Évitez les déclencheurs

Que vous essayiez de réduire votre consommation d’alcool ou d’arrêter complètement de boire, c’est une bonne idée d’éviter les situations dans lesquelles vous êtes habitué à boire. Les gens, les lieux, les choses et certaines activités peuvent être des déclencheurs qui vous donnent envie de boire. Éviter ces déclencheurs peut vous empêcher de boire alors que vous ne le feriez peut-être pas autrement.

Si la consommation d’alcool est devenue une partie importante de votre vie, essayez de la remplacer par d’autres activités pendant les périodes où vous buvez habituellement. Prenez un passe-temps, commencez un programme d’exercices, faites-vous de nouveaux amis ou passez plus de temps avec votre famille. Trouvez quelque chose que vous aimez et qui occupera le temps pendant lequel vous buvez habituellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *