Préparer sa peau au bronzage

Préparer sa peau au bronzage

Le soleil est un allié indispensable pour se maintenir en bonne santé. Outre son rôle contre les dépressions, il produit dans notre corps la précieuse vitamine D. Mais le soleil est-il vraiment un ami qui nous veut du bien ?

Crèmes et délices

Les crèmes solaires permettent de renforcer la barrière naturelle que constitue la mélanine, mais il s’agit de bien les choisir (composition équilibrée en anti-U.V.A et anti-U.V.B) et de les utiliser à bon escient. En effet, l’indice de protection permet seulement de prolonger le temps d’exposition au soleil, mais pas de se protéger complètement. Par exemple, un indice de protection 10 signifie qu’on peut rester 10 fois plus longtemps au soleil, mais ne filtre pas totalement les U.V.. Ceux-ci génèrent dans la couche profonde de la peau (le derme) des molécules instables, appelées radicaux libres, qui attaquent les cellules saines en les oxydant. La peau, malgré ses réactions naturelles, conserve la mémoire de ces agressions.

L’ami du bon sens

Par ailleurs, nous ne naissons pas égaux face aux dangers des U.V.. Selon l’âge et la teneur de la peau en mélanine, nous sommes plus ou moins exposés aux rayonnements du soleil. Chacun doit préserver au cours de sa vie son « capital soleil », et notamment les enfants, dont la peau pourrait être irrémédiablement endommagée. Même pour ceux qui possèdent des défenses naturelles (peau brune ou déjà bronzée), il faut s’exposer prudemment : expositions brèves et régulières, port de vêtements couvrant tout le corps, de chapeaux à larges bords et de lunettes de soleil efficaces. Tout dépend aussi du lieu et de l’heure. En altitude, le rayonnement augmente de 15 % tous les 100 mètres, et 50 % de l’énergie solaire est produite entre 12 et 16 heures. De même, certaines surfaces comme le sable, l’eau et surtout la neige réfléchissent les rayons et augmentent les risques…

Les compléments nutritionnels

L’alimentation joue un rôle essentiel pour préparer la peau au soleil. Certains aliments contiennent des antioxydants naturels qui vont aider la peau à réparer les dommages causés par les U.V. Au premier rang se trouvent les fruits et légumes vert foncé ou jaune-orange (vitamine C, « caroténoïdes »), les céréales complètes, noix, noisettes, amandes ou abricots secs (vitamine E, sélénium) la viande rouge et les coquillages (zinc). Il peut être très utile de prendre des compléments nutritionnels une quinzaine de jours avant de partir ( » santé-soleil  » de Roc, Oenobiol solaire), sans oublier de boire beaucoup une fois au soleil, pour hydrater le corps.

En savoir plus…

– Le Petit Guide des vacances au soleil , Éric Favre, éd. Presses du management, 2000.
– Peau et soleil, Pr. John Hawk et Dr Jane Mac Gregor, coll. Guide de médecine familiale, éd. Marabout, 2001.
– La Protection solaire, Thierry Souccar, éd. Flammarion, 1998.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *