Sur la piste des rêves érotiques

Cette nuit vous faisiez l’amour avec volupté quand soudain… vous vous êtes réveillé(e)! Quelle surprise de prendre alors conscience que dans votre rêve votre partenaire voluptueux était votre collègue de travail! Jamais vous n’aviez éprouvé de désir conscient pour cette personne! Comment avez vous pu rêver une scène qui vous paraît tellement éloignée de la réalité? Comment naissent les rêves érotiques, et comment les interpréter?

Rêves érotiques et érections nocturnes

Le sommeil se décompose en cycles d’environ 90 minutes qui se répètent tout le long de la nuit. Ces cycles contiennent deux phases: la phase du sommeil léger, et la phase du sommeil paradoxal. C’est durant le sommeil paradoxal (qui dure une vingtaine de minutes sur un cycle de 90 minutes) que se produisent les rêves. Ainsi, même si nous ne nous en souvenons pas toujours, chacun de nous fait entre quatre à six rêves par nuit. Le sommeil paradoxal s’accompagne d’un point de vue physiologique, d’une érection chez l’homme, et d’une lubrification vaginale ainsi qu’une tumescence du clitoris chez la femme. Pourtant ces deux phénomènes ne sont pas directement liés: ces réflexes physiologiques tout à fait spontanés ne traduisent pas automatiquement un rêve érotique. En effet, si les rêves érotiques peuvent déclencher une érection chez les hommes, pour autant les érections matinales de ces messieurs ne traduisent pas systématiquement un rêve érotique vécu pendant la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *