Séduction : à chaque stade du couple, ses compliments

Au cours de la phase de séduction, puis pendant la vie à deux, les compliments jouent un rôle déterminant pour allumer ou entretenir la flamme… Mais savez-vous qu’on ne peut pas tout dire, à n’importe quel moment ?

Pourquoi est-ce si difficile de faire des compliments ?

Pour certaines personnes, complimenter n’est pas chose facile. Pudeur, timidité, orgueil… Il existe bien des motifs de réticence lorsqu’il s’agit de reconnaître aux autres des qualités dont on a peur de se départir. Et pourtant, quelle preuve de générosité que de reconnaître des atouts à son prochain… Comment procéder, si vous ne savez pas le faire ? Dès que vous ressentez de l’admiration pour quelqu’un, commencez par ne plus hésiter à le dire. En plus de rassurer et de faire plaisir, vous aurez l’immense satisfaction de constater que vous entrez enfin dans la réciprocité de la relation.

La rencontre

Dans cette étape délicate, qu’il soit adressé à une femme ou à un homme, un compliment peut très facilement être considéré comme une indiscrétion, un dépassement de la frontière entre la relation sociale et la relation privée. En effet, même s’il vient du fond du coeur, le compliment peut être perçu comme un stratagème. La solution pour créer une véritable complicité et ainsi percer le domaine intime de l’autre, est de le/la complimenter de manière indirecte pour qu’il/elle pense que le compliment n’a pas été formulé avec la volonté d’atteindre un but. Exemple : « C’est étonnant que tu sois célibataire ! Tu es jolie et brillante… Tu dois être exigeante, non ?  » Ici, le sujet de la phrase est d’abord le célibat, et non les compétences de celle qui le reçoit… Retenez donc que, lors des premier échanges, seuls les compliments indirects sont efficaces.

La phase de séduction

Au cours de la phase de séduction qui suit, la carapace que chacun a développée pour protéger son intimité est devenue plus discrète, plus tolérante. Le/la futur(e) partenaire est alors semblable à une tortue : il faudrait vraiment lui taper fort sur sa coquille pour qu’il/elle rentre la tête. Comment, dès lors, s’y prendre pour le/la complimenter ? Proposez-lui d’abord une  » gourmandise » avec gentillesse, qu’il/elle mangera avec confiance… Puis tentez un compliment discret du type : »C’est joli ce que tu portes là ! ». Un compliment suffisamment spontané pour qu’il touche son destinataire sans le heurter.

La vie à deux

Contrairement à ce que l’on pense à priori, c’est dans cette phase que les hommes et les femmes ont le plus besoin de compliments. Pourquoi ? Une personnalité n’est jamais formée définitivement, et chacun a besoin de se sentir épaulé, même au bout de 10 ans de vie commune. D’ailleurs, à ce moment-là, les compliments ont un impact décisif, car ils sont perçus comme solides, ce qui n’est pas le cas aux prémices de la vie amoureuse. A ce stade, il ne faut donc pas laisser la routine étouffer la spontanéité. Ce n’est pas parce que vous lui avez dit « oui » devant le maire que votre estime lui est définitivement acquise. Ne caressez pas uniquement son corps, mais aussi son esprit… Comment ? Essayez de ne pas passer un jour sans vous étonner des qualités de votre conjoint(e). Exemple : « J’étais sûr que tu obtiendrais cette promotion, tu es tellement intelligent(e) !  » ou encore « Tu es vraiment doué(e) pour la cuisine ! ». Et n’oubliez pas ceci : les compliments de l’enfance forment la personnalité, les compliments « adultes » l’entretiennent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *