Qu’est-ce que l’auriculothérapie ?

Qu’est-ce que l’auriculothérapie ?

L’auriculothérapie est une technique thérapeutique qui peut être utilisée de façon indépendante ou complémentaire à tout autre traitement. Cette technique, souvent appelée acupuncture de l’oreille ou acupuncture auriculaire, consiste à traiter des points très précis de l’oreille à des fins thérapeutiques. L’auriculothérapie peut être un véritable atout là où le traitement conventionnel manque d’efficacité ou ne peut plus être utilisé en raison de graves effets secondaires.

Le fonctionnement de l’auriculothérapie peut être décrit comme suit: notre cerveau dispose d’une carte de l’organisme entier qui lui permet de gérer toutes les fonctions corporelles. Cette carte est également présente sur les oreillettes. Toute l’information provenant du corps est envoyée au cerveau mais passe aussi par les oreillettes. Cela vaut également pour l’information du cerveau au corps. Le traitement de zones très spécifiques du pavillon de l’oreille permet de contrôler le fonctionnement de tous les organes possibles qui ont leur représentation sur l’oreille.

L’auriculothérapie consiste donc à traiter un certain nombre de points de l’oreillette en fonction de la pathologie concernée. Selon la maladie, des complexes neurovasculaires spécifiques sont perturbés. Ces  » points  » peuvent être détectés par palpation ou par détection électrique. L’objectivation des points actifs sur l’oreille doit être réalisée avec une grande précision, à une fraction de millimètre près.

L’auriculothérapie est généralement considérée comme une forme d’acupuncture, mais il existe des différences et des similitudes entre les deux procédures. L’acupuncture est une forme de traitement médical qui consiste à stimuler les points d’acupuncture situés sur des canaux énergétiques s’étendant à la surface du corps, appelés méridiens.

L’auriculothérapie moderne est fondée sur des principes scientifiques très stricts et s’explique par des mécanismes neuroembryologiques et neurogénétiques : au cours du développement embryologique et fœtal, une carte auriculaire apparaît qui est pratiquement identique à la relation cartographique entre le cerveau et le corps. Cette conformité neurophysiologique permets d’envoyer des « demandes » thérapeutiques au cerveau par l’oreille. Si l’on compare l’organisme humain à un ordinateur, alors nos oreillettes fonctionnent non seulement comme un écran mais aussi comme un clavier permettant à l’auriculothérapeute d’envoyer des commandes au cerveau. Lorsque ces commandes ou demandes sont justifiées (c’est-à-dire lorsqu’il y a vraiment un problème), notre cerveau tente de corriger le problème au moyen d’une palette de mécanismes neurophysiologiques. Par essence, l’auriculothérapie n’est rien de plus (mais aussi rien de moins) que la neurologie appliquée.

L'auriculothérapie

Le but d’un traitement est de modifier la structure du point auriculaire. Cela peut se faire de différentes manières:

  • en plaçant des aiguilles fines et stériles pendant quelques secondes ou minutes.
  • en appliquant des aiguilles semi-permottantes (l’ASP, ou Aiguille Semi Permanente) qui resteront en place quelques jours ou quelques semaines et tomberont une à une.
  • en utilisant le froid (CAT ou Cryo-Auriculothérapie), une technique très récente qui a été mise au point par le Dr David Alimi et ses collaborateurs de l’Université Paris XIII.

L’auriculothérapie elle-même est tout à fait indolore, les aiguilles semi-permanentes disparaissent spontanément après des jours ou des semaines. Le résultat peut être très immédiat ou peut être retardé de quelques heures ou de quelques jours. Certains patients peuvent réagir très intensément et présenter une aggravation transitoire. En général, on constate une amélioration au cours de la première semaine après le traitement en cas de problèmes récents et dans un délai d’un mois en cas de problèmes plus anciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *