Comment éviter le burn-out professionnel ?

L’expression burn-out professionnel provient du verbe anglais « To burn out » qui signifie se consumer, brûler de l’intérieur. Pour beaucoup, le burn-out professionnel est considéré comme le mal du siècle. Et pourtant, celui-ci n’est toujours pas reconnu comme une maladie professionnelle en France. Aussi appelé syndrome de l’épuisement professionnel, il touche des milliers de salariés chaque année. Voici quelques conseils pour reconnaître les signes avant-coureurs d’un burn-out et ainsi l’éviter.

S’accorder du temps pour soi 

Prenez soin de vous. Le week-end, déconnectez complètement et prenez le temps de sortir avec vos amis ou de déjeuner avec votre famille. Coupez votre téléphone professionnel et profitez pleinement de vos jours de congés. Vous ne devez pas exister par votre travail, même si celui-ci vous plait. S’accorder un peu de temps ne minimise en rien vos compétences. Cela permet simplement de renouer avec votre identité, si le burn-out est déjà installé, et c’est primordial pour sauvegarder votre santé mentale.

Dormir suffisamment 

Le burn-out professionnel se caractérise par une physique mentale, mais également physique. Dormir 8H par nuit permet en partie de se prémunir contre ce fléau. Les heures de sommeil avant minuit comptent double. Ainsi, il est préférable de se coucher à 22h et de se lever tôt, plutôt que de se coucher tard pour mettre le réveil au dernier moment.

Apprendre à dire NON 

La surcharge de travail est l’un des facteurs les plus courants chez les personnes souffrant d’épuisement professionnel. Apprendre à dire NON est fondamental, que ce soit dans la vie professionnelle comme personnelle. En acceptant toutes les tâches qu’on vous confie sans mesurer le temps nécessaire pour les effectuer, vous risquez de ne plus réussir à suivre le rythme. Vous êtes tout à fait en droit de refuser une nouvelle tâche si vous avez déjà beaucoup de travail.

 Profiter des congés pour se reposer 

Il est très important de déconnecter une fois vos horaires de travail terminés, et lorsque vous êtes en vacances. Chez vous, cessez de vérifier vos mails professionnels et de prendre les appels du boulot. Pendant vos vacances, décrochez complètement de vos responsabilités et profitez réellement du temps qui vous est accordé. Partez en vacances en famille ou entre amis, et coupez complètement votre téléphone. Le fait de changer un peu d’air vous reposera et vous serez encore plus disponible pour reprendre le travail.

Ne pas sauter les pauses-déjeuner 

Faire l’impasse sur la pause dej’ n’est pas un gain de temps, bien au contraire. En enchainant une journée de travail sans coupure, vous risquez d’altérer votre capacité de concentration et donc votre productivité. Au contraire, en vous accordant plusieurs courtes pauses au bureau, votre esprit sera davantage disponible et votre efficience n’en sera que meilleure. Profitez de votre pause déjeuner pour manger avec un proche ou pour marcher dans le parc et déconnecter réellement de votre travail pendant une heure ou deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *