Le look rock

Depuis Elvis, les fans de rock ont bien fait évoluer leur look. Rien à voir avec le perfecto, les santiags, la banane de Dick Rivers. Découvrons leur style très cuir et authentique…

I love Rock and roll

Si tu aimes Janet Jackson, tu n’es pas obligé(e) de te faire refaire le nez ou de porter un costume de l’espace. Par contre, si tu adores le rock, il est difficile de contourner ce mode de vie des gros rebelles. N’oublions pas qu’à partir des années 50, l’arrivée du rock fut un véritable raz de marée dans le monde entier, en imposant des chanteurs et des groupes furieux, sexy et révoltés. Aujourd’hui, mener une vie rock’n’roll n’est pas de tout repos. Un fan de rock jusqu’au bout des ongles rejette le système.

Ça ne le branche pas trop de travailler à la banque. Il ne veut pas porter de chemise, de costard, et se faire la raie au milieu. Il préfère patouiller dans la gadoue à des festivals au risque de se prendre des beignes dans les pogos. Ou encore suivre un groupe en tournée en dormant dans les gares…pour finir par un trip ultime: assister à des soirées où tout le monde vomit de la bière. Pour faire partie de ce mouvement de contestation généralisé, les fans de rocks se distinguent par leur habillement tout terrain. Ils perpétuent la grande tradition des blousons noirs de l’époque de ta mère ou de ta grand mère. Du cuir, des tatoos, le cheveu tracassé, l’oeil charbonneux et la doc coquée sont devenus des grands classiques…du rock.

Tu veux de la Doc ?

Les rockers ont trouvé chaussure à leur pied: la mythique Doc Martens*, le passeport pour la rockitude. Au départ, elles n’existaient qu’en noir et bordeaux, mais elles se déclinent maintenant dans une large gamme de couleurs. Elles doivent être bien usées le long des trottoirs s’il vous plait. Le fan de rock porte surtout des couleurs sombres, des tee-shirt de ses groupes préférés : Garbage, Placebo, Noir Désir….Il aime le cuir noir, en veste ou blouson. Il louche un peu parfois du côté paramilitaire avec des treillis kakis ou noirs et des rangers. Les filles portent un peu le même attirail, peuvent elles aussi se la jouer dark. Elles portent rarement des talons et proscrivent tout ce qui peut les faire ressembler à des bimbos. Des piercings et autres bijoux tribaux en argent renforcent le côté rebelle.

Les plus funs aiment bien les excentricités, ils portent du vintage, de la vieille sape usée ou désuète. ( Guerrisold à Paris ou Kiliwatch) De petits blousons en cuir fauve ou des impers jaunes, ou encore une vieille robe en dentelle rouge portée avec des docs : la tenue doit être décalée et choquer ! Chez les plus rebelles, on sort la tondeuse pour la coupe qui tue : les cheveux rasés sur les côtés, en pétard, avec des dreads ou une petite queue… un copain qui énervera bien votre maman. A moins que vous dissimuliez l’outrage capillaire sous un bonnet, qu’ils aiment bien s’enfoncer sur la tête. Les filles s’amusent à se teindre les cheveux en rouge, ou en noir corbeau (au henné), voire se les décolorent en platine. Que l’on voie les racines ne pose pas de problème, ça fait encore plus trash. Demande à Courtney Love la provoc : le rock n’est pas une affaire de mauviettes !

http://www.drmartens.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *