La première fois, comment savoir si on est prête ?

C’est bien simple, entre filles, on ne parle que de CELA. Ou presque. Va-t-on LE faire ou pas ? Et avec qui ? Parfois, tu as l’impression d’être nulle parce que toutes tes copines « L »‘ont fait, et pas toi. Inutile de se précipiter pour autant. La première fois, on s’en souvient toute sa vie. Alors, autant que ce soit un bon souvenir. Si tu hésites, c’est que ce n’est peut-être ni le bon moment, ni le bon… partenaire. Stéphane Clerget, psychologue et spécialiste nous donne quelques pistes pour y voir plus clair !

Même la loi s’en mêle !

15 ans, c’est l’âge légal de la majorité sexuelle. Evidemment, si tu n’as pas encore cet âge, la police ne va pas te poursuivre si tu fais l’amour. Mais attendre un peu, c’est peut-être mieux – les juristes ne sont pas là seulement pour embêter le monde ! – parce que tu seras plus mature, donc davantage prête à vivre cette première fois et à l’assumer … Surtout si ça ne se passe pas aussi bien que prévu !

Je ne suis pas sûre de mon partenaire

Attention danger. Si tu n’as pas entièrement confiance en lui, l’expérience peut s’avérer décevante.  » On fait l’amour pour la première fois après en avoir parlé et s’être assurée que son partenaire en a lui aussi envie, explique Stéphane Clerget. Beaucoup de filles hésitent parce qu’elles ont peur que leur partenaire ne les  » utilise  » puis les abandonne ensuite « . D’où l’intérêt de bien connaître son petit ami pour savoir à quoi s’en tenir…

Je ne me sens pas prête parce que j’ai peur d’avoir mal

« Beaucoup de jeunes filles associent amour et violence, leur vision est déformée par les images fausses véhiculées par les médias », souligne Stéphane Clerget. Or la première fois, vécue avec un(e) partenaire en qui on a confiance, doit plutôt être un moment précieux d’intimité et de tendresse partagées.  » On peut faire l’amour sans qu’il y ait forcément pénétration, rappelle le psychologue, avec les mains, la bouche, le corps et pas forcément le sexe. Quoiqu’il en soit, même s’il y a pénétration, ça se passe toujours mieux si les partenaires ont des sentiments l’un pour l’autre « .

J’hésite car j’ai peur de ne pas être à la hauteur

Ton partenaire l’a déjà fait, et tu as peur d’être  » nulle « , de le décevoir. On ne te demande pas de faire des prouesses sexuelles et de te transformer en héroïne de film érotique. La première fois doit être un moment très fort que tu as décidé de partager avec ton ami. Si tu as peur qu’il te critique, laisse tomber : ce n’est pas le bon et ce serait vraiment dommage que tu lui accordes  » TA  » première fois.

Bref, si tu ne te sens pas prête, ne te force pas sous la pression de ton petit ami ou de tes copines. Tu ne te poseras même pas la question quand tu auras trouvé le bon partenaire. Cela viendra naturellement, dans un souhait commun de partager un moment unique.

En savoir plus…

– Adolescents, la crise nécessaire, Stéphane Clerget, éd. Fayard.

– Nos enfants aussi ont un sexe, Stéphane Clerget, éd. Robert Laffont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *