Redevenir amants : après l’arrivée de bébé

Redevenir amant aprés l'arrivée de bébé

Reprendre une activité sexuelle après l’arrivée de bébé permet au couple de s’identifier en tant qu’amants – et pas uniquement en tant que père et mère. Mais cela peut prendre du temps. Entretien avec Nathalie Dudoret, médecin-sexologue spécialisée dans les thérapies de couple et les sexothérapies analytiques.

« Les trois premiers mois suivant l’accouchement représentent une période de grande fatigue où les incompréhensions mutuelles peuvent se cristalliser. Un couple était deux, d’un coup il devient trois. Pour « se retrouver », il est important de maintenir un dialogue au sein de son couple, d’éviter les non-dits et ce, dès l’annonce de la maternité. Verbaliser ses angoisses, ses attentes ou ses interrogations permet de savoir où en est l’autre. En lui signifiant qu’elle est encore et avant tout sa femme, un homme aide sa compagne à ne pas se vivre comme mère à 100%, mais à reprendre son identité propre de femme et d’épouse. De son côté, la femme devra rassurer son propre époux sur le fait qu’il est toujours et avant tout son compagnon et que tout son horizon ne se résume pas à la maternité ».

Les sensations reviennent rapidement

 » Pendant la grossesse, le désir de la future mère, focalisée sur son corps, était déjà très aléatoire. Et vu l’encombrement, le dernier trimestre n’a pas vraiment été favorable au rapport sexuel. Après l’accouchement, le corps de la femme est meurtrie et beaucoup de couples accusent une baisse de désir. Les jeunes mères sont angoissées par toutes les traces que la grossesse a laissé: fatigue, vergetures, prise de poids, baisse de tonus du périnée, épisiotomie, etc. Souvent, elles ressentent une impression de béance au niveau du vagin, les muscles vaginaux ne serrent plus sur le sexe du mari et les sensations sont beaucoup moins fortes. D’où l’importance de suivre des séances de rééducation après l’accouchement pour retrouver le tonus perdu. Si ces exercices sont correctement suivis, les sensations reviennent rapidement ».

« Dans les 6 à 9 mois qui suivent l’accouchement, inutile donc de s’inquiéter. Une baisse de libido est tout à fait normal: il faut du temps pour se refaire une santé, non pas de maman mais de femme. Mais si les troubles sexuels perdurent après la première année, il faut s’en occuper. Cette perte de désir peut cacher une dépression: la personne a moins envie de sortir, de s’occuper de soi, est un peu triste. Les raisons peuvent être plus enfouies encore et trouver leur racine dans le vécu de l’enfance et de l’adolescence. Chez certaines femmes, la fonction de maman devient la plus importante et éclipse celle d’épouse. De leur côté, certains hommes n’osent plus toucher leur partenaire. Devenue mère, ils n’imaginent plus de rapports sexuels avec elle. Chez l’un ou l’autre des partenaires, ces sentiments peuvent prédominer et annihiler tout désir sexuel. Certains s’en accommodent, d’autres pas – ceux-là viennent souvent nous consulter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *