Combien coûte une thérapie psycho-corporelle?

Si la psychanalyse travaille à partir de la parole et de l’écoute, les thérapies psycho-corporelles s’interrogent de manière plus active sur la relation avec le corps et le dynamisme du comportement. Moins longues que les analyses, elles réclament un budget moindre.

Rebirth dix séances pour renaître

Inventé aux Etats-Unis comme presque toutes les thérapies psycho-corporelles, le rebirth consiste à respirer autrement, afin de favoriser une prise de conscience du moment de la naissance et de ses chocs : » La respiration tonique, accélérée, « suroxygène » le corps et fait remonter des souvenirs enfouis jusqu’à la naissance et même avant », explique Bernard Bruley, membre de l’Association Française de rebirth. La séance se pratique en individuel ou en groupe, en cabinet classique ou dans l’eau. Elle dure environ deux heures et coûte de 60 E à 90 E. La thérapie s’étend sur une dizaine de séances. A noter: certains psychanalystes classiques pratiquent également le rebirth, en accompagnement de la thérapie freudienne, afin de faire sauter des blocages.

Analyse reichienne une séance par semaine pendant deux à trois ans

Wilhelm Reich (1897-1957), père des thérapies psycho-corporelles, fut un disciple de Freud avant d’être exclu de l’Association psychanalytique internationale en raison de ses positions iconoclastes. En analyse reichienne, le thérapeute, assis à côté et non derrière le patient, intervient activement en attachant une place importante à la respiration, aux émotions et aux blocages corporels. La séance, une seule par semaine, dure 1h30, au tarif de 45 à 60 E de l’heure. Le prix moyen peut donc atteindre 90E F par semaine, ce qui n’est pas moins cher qu’une analyse classique, mais sur une durée plus courte, de deux à trois ans.

La gestalt l’énergie du groupe pendant un an

Cette thérapie, contrairement à la psychanalyse, ne remonte pas à la petite enfance du patient mais s’intéresse à l’ « ici et maintenant », et favorise le contact avec les autres. Plutôt que d’expliquer l’origine des difficultés, la gestalt expérimente des solutions, centrées sur le comment plus que sur le pourquoi. Les thérapies s’effectuent le plus souvent en groupes, et font appel à l’imaginaire et à la créativité, avec un thérapeute très actif. A Ecole Parisienne de Gestalt, les candidats s’inscrivent pour au moins quatre séminaires, en week-end ou en semaine, et continuent ensuite à la demande. En moyenne, il faut compter 225 E par mois pendant dix mois. La thérapie dure d’un à deux ans.

Thérapies comportementales et cognitives vite et fort

« Chez nous, on ne s’attarde pas sur le passé, mais on apprend à gérer ses émotions en se donnant un objectif de changement concret », confie le docteur Christophe André, spécialiste des TCC. Concrètement, en séance, le thérapeute est très actif, directif même, parle beaucoup, en face à face ou au sein d’un groupe. Cette thérapie est recommandée pour les phobiques qui voudraient guérir du symptôme, arrêter de passer trois heures à se laver ou de ne pouvoir supporter la vue d’un oiseau… En individuel, la séance dure 45 minutes et s’étend sur une durée de six mois à deux ans. Elle est facturée de 30 E à 90 E en moyenne. Les thérapeutes aux tarifs les plus élevés sont généralement médecins et peuvent travailler avec des feuilles de soin.

A lire:

Psychanalyse et souffle dynamique , C. Jallan (Dunod).

Analyse Reichienne

– Institut Wilhelm Reich tél. 01 60 65 44 05

– A lire: Wilhelm Reich, Energie vitale et psychothérapie, Gérard Guasch (Retz).

Gestalt

– Ecole Parisienne de Gestalt tél. 01 43 22 40 41

– A lire: « Vouloir sa vie « , Gonzague Masquelier (Retz).

Thérapies comportementales et cognitives

– Association française TCC tél.01 45 88 35 28.

Psychanalyse

– Société Psychanalytique de Paris, 187, rue Saint-Jacques (Ve) tél. 01 43 29 66 70