Un ordinateur pour toute la famille ?

L’acquisition d’un ordinateur est toujours vécu comme un événement dans une famille. Il marque l’entrée dans la modernité. Outil de communication, il permet une ouverture sur l’extérieur par le biais d’Internet. Vertus pédagogiques, ludiques…

Quels sont les intérêts d’un ordinateur pour la famille ?

Fixer les règles

L’acquisition d’un ordinateur provoque inévitablement un engouement de toute la famille, qui se manifeste (notamment chez les enfants) par une tendance à vouloir passer ses journées devant l’écran.  » Dès le départ, les parents doivent imposer une charte de bonne conduite, ne serait-ce que pour préserver la santé de leur progéniture. Rester trop longtemps devant l’écran, pour un enfant en bas âge, est dangereux et peut provoquer des crises d’épilepsie pour ceux qui ont une prédisposition « , explique la psychologue Laure Biso . Chacun doit trouver ses limites :  » Il faut définir les plages horaires pour naviguer sans embouteillage. Consacrer des moments pour les jeux et d’autres plus éducatifs.  » Une découverte à faire en famille…

Echanger ses connaissances

L’ordinateur permet de se réunir autour d’un écran et de discuter de ce que l’on apprend ensemble. C’est un lieu d’échange de savoirs. Chacun donne son opinion, transmet ses connaissances, partage ses interrogations. Il peut relancer le dialogue dans la famille, renouer un lien.  » L’ordinateur laisse transparaître les capacités des enfants qui apprennent bien plus vite que leurs aînés. Il valorise l’enfant et lui donne l’occasion de montrer l’étendue de son savoir « , affirme Laure Biso. Les parents, la première vexation passée en réalisant que les plus jeunes en savent davantage qu’eux en matière d’informatique, prennent conscience des compétences de leurs enfants.  » L’ordinateur est un révélateur de personnalité. Les enfants dévoilent spontanément leur savoir. Ils sont parfois plus loquaces une souris à la main… « , remarque la psychologue.

Se découvrir

Discrètement, l’ordinateur révèle aussi les centres d’intérêt de chaque membre de la famille.  » Les parents découvrent des goûts insoupçonnés chez leurs enfants au détour d’un programme, d’un site sur Internet, remarque la psychologue. A l’adolescence, période où le dialogue fait souvent défaut, les parents peuvent ainsi pénétrer l’intimité de leurs enfants et mieux les aiguiller, les encourager dans leurs coups de coeur, pour la musique par exemple. C’est le moment de déceler des vocations « . De même les parents, attirés par les nouvelles technologies, passent plus de temps à jouer avec leurs enfants,  » et quand on joue, on communique, on se laisse aller aux émotions « , conclut Laure Biso. L’ordinateur ou la pédagogie par le jeu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *