Le look bohème

Pour l’été, les tendances lourdes du sportswear, du punky, du trashy et du glamour font place à la vague romantique. Adieu les paillettes, les clous et ce monde de brutes! Amis de la poésie, accueillez la jeune bohème!

A quoi rêvent les filles?

C’est bien joli de jouer à la starlette, de forcer sur le gloss, de se percher sur des talons aiguille…mais les filles ont aussi besoin de davantage de douceur, de quitter leur image de lolita séductrice. Allumer, ça va un temps ! On aspire à passer des moments à la cool, tranquilles, sans contraintes ni frime : une vie de bohème quoi ! Alors on trouve dans tous les magasins de prêt à porter de quoi se concocter un look de rêveuse, à base de robes longues à volants, bordées de dentelle, qui volent au vent.

On porte des tuniques à manches bouffantes, des jupes froissées qui ont des airs de jupon. Le serré, le boudiné, le tape à l’oeil, l’attirail de la bimbo, les couleurs flash sont définitivement out. On tape dans les couleurs pâles : du beige, du blanc, dur rose du bleu ciel…la jeune fille 2002 est romantique, elle semble sortie de la petite maison dans la prairie.

Comment se la jouer bohème ?

Travaille déjà l’attitude. La fille bohème est sentimentale, artiste, sensible et nature. Elle vit en douceur, sans se fatiguer, écume les terrasses des cafés dès que le soleil pointe. Ses cheveux longs sont un peu emmêlés. Elle fait son shopping de robes, de tops et de jeans pattes d’eph chez Free, LMLulu, Toupy, An’ge, Sinéquanone et Morgan. Une petite brise ? Elle enfile un pull mou, à grosses mailles. Elle choisit chez Zara ou Mosquitos de petites mules, des tongues, des spartiates pour un look très nature.

Parfois, la petite bohème se laisse tenter par l’inspiration orientale, avec des robes djellabas brodées qu’elle achète chez Bel Air ou Comptoir des Cotonniers. Coquette, elle enfile des bijoux de cuir, d’argent, de bois ou à tendance ethnique qu’elle trouve chez Scooter, Harpo, voire dans les magasins de surfeurs. Elle ne se barbouille pas de maquillage, elle a décidé de rester nature et de profiter d’un été tout confort dans ses grandes jupes transparentes. Du coup, même les vamps sont tentées par la  » bohème touch  » ! Tu les vois clubbeuses hystéros la nuit en mini, et la journée toute fraîches dans leurs petites robes de fermière à froufrous. Comme cela fait du bien de retrouver sa vraie nature fleur bleue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *