L’allaitement, une histoire d’attitude

L’allaitement naturel a-t-il une incidence sur le psychisme du bébé? Si pédiatres et médecins y sont davantage favorables, allaiter son bébé n’est pas toujours une évidence pour les mères.

« L’allaitement au sein est un gage de réussite de l’équilibre et du développement de l’enfant, assure André Marchalot, pédiatre à la maternité de Vire (Calvados). Les mamans qui allaitent montrent une plus grande disponibilité à l’égard de leur enfant. » Pour de nombreux médecins, l’allaitement naturel constitue un élément fondamental de la relation mère/enfant. Comme en témoigne Isabelle, 38 ans, qui a allaité ses trois enfants: « Donner le sein à son bébé, c’est une façon de prendre le temps de faire connaissance avec son enfant. Cela crée une relation privilégiée avec son enfant. » Une relation dans laquelle le père, se sentant parfois exclu ou frustré, a du mal à trouver sa place. Mais le biberon ne fait pas forcément le père et celui-ci peut s’intégrer dans la relation par bien d’autres façons, comme sa présence et son soutien pendant l’allaitement, mais aussi en jouant avec lui, en le changeant, etc.

Un bain de gestes et de regards

Pourtant, toutes les mères ne sont pas prêtes à allaiter leur bébé. Une proximité de peau à peau parfois difficile, un vécu douloureux de la mère réactivé par l’arrivée de l’enfant…. « Un allaitement naturel peut être néfaste pour l’enfant, si la mère n’en n’a pas envie. » affirme Catherine Garnier-Petit, psychologue en maternité. Pour autant, les enfants « au biberon » seront-ils moins parés pour la vie? « Bien sûr que non, affirme Dominique Blin, psychanalyste au Centre de guidance infantile, à Paris. L’équilibre de l’enfant relève d’un ensemble complexe de choses comme la vie psychique de la mère, la vie de couple, la vie de famille. » C’est le comportement général de la mère pour son enfant qui va construire la forteresse psychique du bébé. Dans les tout premiers mois, l’enfant aura besoin, pour se sentir exister, de « sentir » sa mère par un bain de regards, de touchers, de paroles avec elle. Car « l’important, expliquait la psychanalyste Françoise Dolto (1), c’est moins l’allaitement de corps à corps que l’allaitement d’odeur, de mère à enfant, dans le rythme corporel caractéristique des mouvements de la mère, de « sa » mère. »

(1) Dans une interview de Françoise Dolto par L’Express, intitulée « L’instinct maternel ». Publiée dans Le Féminin, articles et conférences, Editions Gallimard

POUR EN SAVOiR PLUS:

– D’Amour et de Lait, Les Cahiers du nouveau-né, ouvrage collectif sur l’allaitement, Editions Stock

– Lorsque l’enfant paraît, Françoise Dolto, Tomes 1,2,3. Editions Le Seuil

– Mal de mère, Mal d’enfant, Catherine Garnier Petit, Editions Albin MichelRéponses de pédiatre, Dr Aldo Naouri, Editions Odile Jacob

– Allaitement, de la naissance au sevrage, Dr Marie Thirion, Editions Albin Michel

– L’Allaitement maternel, Collection « A l’aube de la vie »: un livre, un film, un cédérom, par Dominique Blin, dirigé par le Pr. Soulé. Editions Starfilm/EresAssociations de soutien à l’allaitement naturel:Leche League France

– http://www.lllfrance.orgIPA, information pour l’allaitement
– http://perso.wanadoo.fr/ipa/Solidarilait
– http://perso.wanadoo.fr/anpalm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *