Le look street wear

Que tous ceux qui n’aiment pas les costards cravate se lèvent! Pour vous, on a créé le street wear, le style le plus cool de la galaxie. Mets ta capuche et sois bien dans ses baskets !

La mode est dans la rue

Votre papa et votre maman portaient peut être des uniformes à l’école. On les forçait à mettre des habits du dimanche, de la laque sur les cheveux ; Vous imaginez bien qu’Harlem et dans les ghettos blacks des années 70, la vie était toute autre. Les bandes cherchaient leur propre style. Ils écrivent les lettres de leur gangs sur leurs sweats. Ils redressent leur capuches pour passer incognito dans leurs virées nocturnes. Ceux qui échouent en prison n’ont pas droit aux ceintures: leurs pantalons qui descendent au milieu des jambes donne naissance au style baggy.

De leur côté, les skaters popularisent également les vêtements amples, tout confort pour faire du sport, être libre de ses mouvements, arpenter les trottoirs et les escaliers des immeubles. Cette mode, le street wear, transite des Etats Unis vers la France. Voici une mode à la cool pour les habitants des villes et des banlieues, qui passent plus de temps dans la rue que dans les salons…ce style se décline progressivement selon les clans en présence: tout le monde porte du street : les branchés, les gays, les rappeurs…

Tout confort

Dans le street wear, on recherche des vêtements tout confort, dont les textiles sont souples ou résistants, et lavables facilement. Survets, treillis, sweats, blousons larges, jeans, tee shirts et bien sûr la basket. Le tout orné de gros logos, pour que tout le monde puisse identifier d’où vient le style! Les lignes sont fluides, on n’y trouve rien de serré ou de stretch, sauf les tops et quelques pantalons de filles. Les matières sont techniques, issues des dernières recherches high tech. On donne dans le zip, le scratch, les poches sur les vêtements : que du pratique et du gadget  » utile « . Quelques grandes marques de sport traditionnelles comme Nike, Adidas, Reebok peuvent apporter quelques basiques à l’amateur de street wear. Mais globalement, ce style est en complète évolution, toujours plus pointu.

Les fans de hip hop achètent Com8, la marque de Joey Starr, Wu wear, celles des Wu Tang Clan, Fubu, Aemkei. Les branchés craquent pour les jeans Levis, la marque G Star, Homecore, Dickies. Le street, véritable panoplie des warriors des villes ne laisse pas beaucoup de place à la féminité…mais les coquettes trouveront de très jolies fringues chez Lady Soul et Stussy. Les baskets doivent être au top. Les rares en édition limitées ou les vintage sont activement recherchées. Certaines Reebok peuvent atteindre quasiment 300 euros chez Eight, un magasin parisien. Avec le street, il vaut mieux ne pas être à la rue !