Le look skater

Ça roule pour eux et ils aiment s’envoyer en l’air…qui sont-ils? Les skaters! Découvrons cette tribu qui n’a pas peur des gamelles et vit sa passion à fond.

Tant qu’il y aura des skaters

Le skate est né en Californie lorsque des surfeurs eurent l’idée de fixer des roulettes à leurs planches. Les années 70 sont l’âge d’or du skate aux Etats-Unis. Quarante millions de planches sont vendues en une année, et on ouvre des skateparcs en pagaille. Des décès de skaters casse-cou rendirent ce sport impopulaire, et on arrêta même de skater dans certaines villes. Mais le skate n’avait pas dit son dernier mot, ce sport polémique et subversif devint progressivement culte! On ride beaucoup dans les spots des grandes villes (Paris, bastille ou palais de Tokyo, skateparc de Marseille…). Ça roule plus que jamais pour les sk8ters (pour les bilingues). Dans les skateparcs, les contests (concours de figures) et sur le trottoir, des clans slaloment jusqu’à l’épuisement.

Skatattitude

Il y a quelques années en France, le mouvement était très  » free style « . Des bandes habillées n’importe comment, fous de musique punk ou hardcore, ridaient à fond sur le bitume, dans un style très agressif. Ils vivaient pour l’esprit  » street « , trash, l’amour des équipées sauvages et des rides dans la rue à 100% d’adrénaline! Mais petit à petit, la technique et la hype ont pris le dessus. De nouveaux modèles de planches, comme le longboard sont inventées, dont certaines possèdent des systèmes de freinage! Un autre courant, plus hip hop, pantalons larges et casquettes se développe, avec la recherche de technicité des figures. Dernière tendance du milieu, le skater trasher fait son grand retour, avec des looks plus crades, des fringues moins amples, et parfois un goût prononcé pour la boisson…born to be wild!

Le Skate fait son show

Les boards ou planches sont bien sûr l’élément indispensable de l’attirail. Elles sont personnalisées, avec des corps de filles, des logos…Mais faire de belles figures ne suffit pas, il faut également assurer dans son look. Fringues amples, confortables de sportswear et streetwear, baskets et casquettes sont les éléments de base. Le skater hip hop opte pour le baggy, les blousons Carhartt, Blind, les baskets Etnies, DC, les lunettes Arnette. Les filles peu représentées dans ce sport, portent grosso modo le même uniforme: elles font des descentes chez Kanabeach et Goodvibes. Les skaters trashers adoptent un style plus près du corps, plus sale et punky, avec des chaînes, des jeans destroy. Pour ne pas oublier que ce sport hors norme est avant tout un style de vie urbain et déjanté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *