Le look hippie

La mode hippie chic a remis les babas cool au goût du jour. Mais finies les peaux de chèvre ou la tignasse longue et sale. Les hippies du troisième millénaire sont classe et bohème !

Baba cool le retour

Une fois les années 60/70 enterrées, seuls quelques irréductibles osaient sortir leurs chemises à fleur et leurs cols pelle à tarte. On les montrait du doigt aux intercours : « Regarde le dingue avec la moumoute, il resté bloqué en 68 ! » Mais Lenny Kravitz, au début des années 90, remet ce look au goût du jour, en lui opérant un lifting. Les bijoux indiens, j’achète, mais seulement si c’est une créatrice top mode qui me les  » design « . Les  » pattes d’eph  » d’accord, mais alors en cuir moulant, ou en jean fatigué, qui me donne cette allure si sexy… Il coache aussi Vanessa Paradis en 1992, qui jette son perfecto et se relooke hippie chic. La chanteuse reste actuellement l’icône de cette mode.

Hippie chic, mode d’emploi

Des petites mules, des jupes en jean, un foulard dans les cheveux, un bindi sur le front, un bracelet à la cheville… La mode hippie chic laisse du champ libre à la créativité et la poésie. C’est pourquoi elle est plus appréciée des filles. Perles, fleurs, dentelles, velours, cuir, fourrures, imprimés léopard : c’est le mélange des genres et accessoires. L’ethnique est de retour : oui aux tuniques indiennes et aux colliers africains. Pour la nostalgie et le style, on pille les magasins vintage :  » Guerrisol « , marché aux puces,  » Kiliwatch « … On farfouille dans le prêt à porter du côté de  » H et M « ,  » LM lulu « ,  » Astuces  » ou  » Isabel Marant « …Et hop, on en jette avec couleurs : du fuchsia, du vert, du orange, du violet, du marron…

Longue vie aux hippies chic

Du hippie, il ne reste plus qu’une mode, et non une idéologie comme dans le passé. Chic parce qu’on ne se roule plus dans la boue comme à Woodstock. La hippie 2002 est décontractée mais sophistiquée, jamais cracra et négligée comme ses consoeurs des années 70. Le style hippie chic permet d’arborer une féminité exquise mais pas tape à l’oeil. Après la hype de cette mode en l’an 2000, ce look persiste et signe car il est n’est jamais figé. Il reste donc en constante évolution, fusion d’époques, de styles et de cultures..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *