Rapports sexuels: quid de leur fréquence?

Parfois, souvent, tout le temps, jamais… La fréquence des rapports sexuels éveille toujours la curiosité. Mais peur-on parler de norme, sinon celle du désir partagé par les deux partenaires… ?

Combien de fois… ?

Combien de fois faites-vous l’amour par semaine ? La question fait fantasmer les Français. Derrière la simple curiosité se cache souvent une autre question : suis-je dans la norme ?  » Il ne peut pas y avoir de normes car la sexualité est avant tout une relation intersubjective », rappelle vigoureusement Gérard Champelovier, sexothérapeute à Melun et président du Syndicat National des Sexologues.

Pour les assoiffés de chiffres, l’enquête menée en 1993 par l’Institut national de la Santé et de la Recherche médicale (INSERM) sur  » les comportements sexuels en France « , révèle que les rapports sexuels sont plus nombreux (8,9 par mois) dans le cadre d’un couple qui vit ensemble ( » partenaires cohabitants « ). Cette fréquence diminue pour les partenaires qui ne partagent pas le même toit (4,8 rapports). Mais attention, ces chiffres sont à prendre avec précaution car ils ne sont fondés que sur les déclarations des intéressé(e)s…

Sur la même longueur d’ondes…

Sans oublier qu’une approche purement statistique des relations sexuelles peut s’avérer nocive pour le couple.  » Certain(e)s risquent d’être obsédé(e)s par l’exploit, prévient Gérard Champelovier. Et cela au détriment de la qualité relationnelle « . Il n’y a pas de norme, certes, mais des signaux peuvent alerter l’attention du couple.  » En général, résume le sexothérapeute, si un couple n’a pas fait l’amour pendant un mois environ, en dehors de raisons exceptionnelles (santé, voyages, etc.), il est bon de se poser des questions…  » Le bon rythme est trouvé lorsque  » le désir de l’un répond au désir de l’autre « . Ce qui implique de se montrer, réciproquement, constamment à l’écoute de son partenaire. Cela réclame de l’amour, du temps, de la patience, et de la volonté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *