Sexercice: libérez votre énergie sexuelle

Libérer son energie sexuelle

Et si nous vous invitions à un petit voyage d’exploration sexuelle ?

La Nouvelle Académie du Sexe Ancien (NASA), à Amsterdam, prodigue aux femmes de judicieux conseils sexuels. Via des techniques tantriques, taoïstes ou bouddhistes, le but est de révéler son potentiel sexuel, d’éveiller/ révéler/exciter sa libido, de s’amuser et de dédramatiser le sexe. Tenu par un réseau de femmes, cet atelier  » thématique  » existe aux Pays-Bas depuis 9 ans. Caroline, une des responsables de la NASA, nous invite à réaliser, pas à pas et en solo, trois exercices pour apprendre à se détendre et libérer son énergie sexuelle. Nulle n’est spontanément fière, confiante, détendue et sans honte vis-à-vis de sa sexualité. Alors, avant de commencer, sachez simplement qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien. Oubliez ce qui est convenu aux yeux de vos parents ou de votre milieu culturel. Votre objectif est d’assurer le bien-être de votre corps, de savoir ce qui vous excite et de l’accepter. Libérez-vous de vos croyances erronées… et amusez-vous !

Travailler son muscle de l’amour

But : Voici un exercice pour tonifier le muscle pubococcygues, plus communément appelé muscle de l’amour ou muscle PC. Celui-ci s’étend tel un papillon dans toute la zone pelvienne. Le tonifier, c’est le rendre plus sensible et réceptif. C’est donc ressentir davantage de plaisir. Via cet exercice, les femmes pourront enserrer le pénis de leur partenaire un peu plus fort encore. Ce qui stimule aussi le plaisir érotique de l’homme.

Principe : il suffit de contracter le même muscle que l’on resserre quand on a une urgente envie de faire pipi. Le contracter lentement et consciencieusement avant de le relâcher totalement. Lors de cet exercice, respirez calmement et à votre propre rythme. Cela stimule la circulation du sang dans cette zone pour la sensibiliser davantage encore. Répétez ces contractions au moins cent fois par jour et sur différents tempos. L’avantage de cet exercice ? On peut le pratiquer n’importe où : en faisant la queue au supermarché, lors d’une ennuyeuse réunion ou même en faisant la vaisselle. Personne ne remarquera que vous travaillez votre vie sexuelle.

La respiration sexuelle

But : Lors d’une relation sexuelle, ce type de respiration peut vous aider à contrôler et à répartir votre orgasme à travers tout votre corps. Le but est de retrouver ce même rythme de respiration quand vous sentez l’orgasme venir.

Principe : Allongez-vous confortablement, détendez-vous et relâchez tout vêtement qui enserre. Prenez des inspirations lentes et profondes. Placez le bout de votre langue derrière vos dents de devants. Quand votre corps respire par lui-même, prenez une grande inspiration par le nez. Lâcher votre souffle d’un seul coup en le laissant tomber et en laissant sortir un son :  » Haaaag « . En expirant, décontractez les muscles de votre visage de sorte que votre bouche s’entrouvre légèrement. Continuez jusqu’à ce que vous trouviez votre propre rythme de respiration. Une sensation de picotement peut se faire sentir. C’est la réponse organique à une respiration profonde.

Les mouvements pelviens

But : Voici un exercice pour assouplir et détendre tous les muscles de votre zone pelvienne et transformer une énergie sexuelle brute en un mouvement fluide et plus subtil pouvant se répandre dans l’intégralité du corps.

Principe : Agenouillez-vous par terre, les fesses sur un coussin plat. Lentement, déplacez votre bassin comme si vous montiez à cheval. Tandis que vous le dirigez vers l’avant, inspirez par le nez et contractez votre muscle PC. Puis, expirez ( » Haaaggg « ) en relâchant le muscle PC et en dirigeant le bassin vers l’arrière. Continuer l’exercice avec rythme et force en veillant à ne pas vous essouffler. Durant la masturbation ou lors d’un rapport sexuel cet exercice permet de répandre l’orgasme à travers le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *