Sexercice : du bon usage des objets sexuels

Comment utiliser les objets sexuels

Un court  » sexercice  » à l’intention des femmes : l’utilisation d’objets sexuels.

Sexe à piles

Utiliser un vibromasseur ou un godemichet peut vous aider à recevoir la stimulation indispensable pour atteindre un orgasme en solo. Mais pour ressentir les bienfaits de tels objets, il est indispensable d’en assumer leur usage : toute culpabilité sabote inconsciemment le plaisir. Les sexologues les recommandent parfois pour apprendre à découvrir son corps ou simplement pour pimenter un jeu sexuel.

Des études ont montré qu’une femme peut arriver à l’orgasme en deux minutes à l’aide d’un vibromasseur. Bien sûr, les effets ressentis varient d’une femme à l’autre : pour certaines, 5 mn suffisent pour comprendre que cet objet inerte introduit dans leur vagin n’a rien d’excitant. Pour d’autres, mieux vaut planquer l’objet au fond du tiroir – histoire de ne pas faire de la concurrence déloyale à son camarade. Reste à savoir où vous vous situez : pour cela, suivez les conseils de nos spécialistes de la semaine.

Avant le premier usage :

Gilles Bouley, journaliste spécialisé « moeurs », a concocté pour le magazine masculin FHM (1) un dossier spécial « Sexe à piles ». Il nous livre quelques judicieux conseils d’achat.

1. Toutes sortes de produits existent pour varier les plaisirs : vibromasseur, oeufs d’amour, préservatifs spéciaux, papillons, godemiché, huiles, plumes, etc.

2. Pour vous offrir une nouveauté, vous devrez vous aventurer dans un sex-shop. Autre solution pour les timides : Internet. Le Web regorge de sites VPC de jouets érotiques.

3. N’hésitez pas à mettre le prix. Ce type d’objet n’étant certifié par aucune norme, le risque est (très) grand de tomber sur un produit de (très) mauvaise qualité. Les prix varient entre 20 et 70 euros. D’où l’idée de se le faire offrir.

4. Le cas échéant, il vous faudra une âme de bricoleuse. Le contact électrique de certains vibromasseurs est souvent défaillant : assurez-vous de son parfait fonctionnement (quitte à bidouiller un peu auparavant) avant de vous mettre en condition. Rien de plus frustrant qu’une panne au moment fatidique.

5. Statistiquement, sachez que les femmes préfèrent les petits vibromasseurs colorés, « mignons » et simples. Contrairement à ce que croient les hommes, elles ne sont pas du tout amatrices d’objets en forme de pénis.

Sexercices au godemiché :

Michael Riskin, sexothérapeute et auteur de La plénitude sexuelle (2), présente dans son ouvrage quelques sexercices avec gadgets sexuels. Selon lui, rien de tel qu’un godemiché pour découvrir sa sexualité à son propre rythme. Extraits.

1. Avant de jouer à deux, familiarisez-vous seule avec l’objet. Masturbez-vous comme à l’ordinaire. Une fois excitée et lubrifiée, introduisez le godemichet (soigneusement lavé), en le tenant d’une main et en vous masturbant de l’autre. Les sensations peuvent sembler étranges au départ, mais c’est par la pratique que vous découvrirez ce qui vous est agréable. Votre discours intérieur doit toujours être positif. Concentrez-vous sur les sensations qui vous submergent. Poursuivez jusqu’à l’orgasme.

2. Après cette première, commencez à expérimenter différentes techniques. Essayez la contraction du muscle PC (Comment devenir une warrior sous la couette ?) au cours de l’excitation, avant l’orgasme et au moment de ce dernier – des contractions courtes et rapides d’abord, puis prolongées – sans forcer la dose pour éviter de vous crisper. Voyez ce qui accroît votre excitation. Au cours des séances, réduisez graduellement la stimulation clitoridienne et tentez de cultiver des fantasmes où vous faites l’amour à votre partenaire. Cette progression vous amènera à associer l’orgasme à la stimulation vaginale.

Pour en savoir plus…

(1) FHM en kiosque et sur le Web : www.fhm.fr

(2) La plénitude sexuelle , Michael Riskin, éd. De l’Homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *