L’euro-sexo, c’est pour bientôt ?

Avec l’Euro, douze pays partagent désormais la même monnaie… mais sur le plan sexuel, les particularismes nationaux ont encore de beaux jours devant eux. Petit tour de l’Europe… de la sexualité !
SOMMAIRE
Et si Euro rimait avec sexo ?
L’Allemagne : la plus précoce
L’Autriche : la moins  » gay  »
La Belgique : la plus patiente
L’Espagne : la plus  » payante  »
La Finlande : la plus chaude
La France : la plus sexy
La Grèce : la plus conservatrice
L’Irlande : la plus féconde
L’Italie : la plus frénétique
Le Luxembourg : le plus séronégatif
Les Pays-Bas : les plus libérés
Le Portugal : le plus réservé

Et si Euro rimait avec sexo ?

Et si Euro rimait avec sexo… Le 1er janvier 2002, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Finlande, la France, l’Irlande, l’Espagne, l’Italie, la Grèce et le Portugal font chambre commune sur le plan monétaire… Mais que se passerait-il s’ils partageaient le même lit ? Diverses études scientifiques (1), menées au niveau européen, ont révélé qu’il existait bien une géographie sexuelle de l’Europe. Imaginez ce que donnerait une rencontre entre un Finlandais, le plus débridé des européens, et une Portugaise, la plus réservée des européennes… Si les particularismes sexuels entre l’Europe du Nord et celle du Sud sont encore réels, ils ont cependant tendance à s’estomper. Cela est surtout vrai pour la sexualité féminine qui a vu l’âge de la première expérience sexuelle baisser d’au moins deux années en trois décennies. Sur le plan des pratiques sexuelles, les caresses et les relations sexuelles (vaginales) sont les plus répandues ; viennent ensuite les attouchements bucco-génitaux (fellation, cunnilingus), la sodomie, et, encore plus rares, les pratiques bucco-anales (anulingus).

L’Allemagne : la plus précoce

A l’école de l’éducation sexuelle, ce sont les Allemand(e)s les plus précoces. L’apprentissage théorique survient à partir de 13 ans. Ils/elles sont aussi les plus rapides pour l’âge du premier rapport sexuel. Celui-ci se déroule au cours de la seizième année. Au lit, les partenaires teutons ont développé un grand goût pour les caresses, tant et si bien qu’ils sont les premiers européens de la zone Euro à faire le plus souvent l’amour. Plus de 53 % des Allemand(e)s ont au minimum deux rapports sexuels par semaine.

L’Autriche : la moins  » gay « 

Sur le plan sexuel, l’Autriche est proche de sa grande soeur l’Allemagne. Mais les associations homosexuelles du pays ont attiré à plusieurs reprises l’attention des institutions européennes sur le sort des gays, emprisonnés pour ne pas avoir respecté la loi sur la majorité sexuelle. En effet, il existe là-bas une majorité sexuelle de 14 ans pour les relations hétérosexuelles… et de 18 ans, pour les relations homosexuelles !

La Belgique : la plus patiente

Chez nos voisins Belges, l’amour est une chose qui mûrit avec le temps. Et on sait prendre son temps avant de faire le grand saut. C’est en effet à 18 ans – exactement ! – qu’ils/elles font l’amour pour la première fois…

L’Espagne : la plus  » payante « 

Les Espagnols ont une spécialité méconnue. Non, il ne s’agit ni du flamenco, ni de la corrida, ni de la paella. Les Espagnols sont les premiers des pays de la zone Euro à faire appel aux soins professionnels de péripatéticiennes. Au cours de leur vie, 38 % d’entre eux auront payé au moins une fois un(e) prostitué(e) pour avoir des relations sexuelles.

La Finlande : la plus chaude

En Finlande, on n’a pas froid aux yeux ! Sur la carte européenne de la géographie sexuelle, la Finlande doit se situer au beau milieu de l’Equateur. Dans ce pays qui jouxte la Russie, on n’hésite pas à pratiquer largement la fellation et le cunnilingus. Les Finlandais sont également en bonne place concernant les expériences homosexuelles : plus de 6 % des hommes et des femmes ont déjà eu des rapports avec un partenaire du même sexe. L’auto-érotisme n’a rien de tabou non plus : plus de six finlandais(es) sur dix s’adonnent à la masturbation. Enfin, messieurs, sachez que huit Finlandaises sur dix préfèrent vivre leur  » première fois  » avec un homme plus mûr qu’elles. Mais ne vous faites pas trop d’illusions: les Finlandais(e)s sont aussi réputé(e)s pour changer le plus souvent de partenaires au cours d’une année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *