La crise d’adolescence, comment y faire face

La crise d’adolescence, comment y faire face

De par sa nature même, l’adolescence est une période de troubles. Les adolescents se mettent à l’épreuve et testent leurs relations. Ainsi, il peut y avoir de fréquentes disputes et discussions au sein de la famille et entre eux et leurs amis.

Cependant, le bouleversement peut s’intensifier si quelque chose de dramatique se produit et touche toute la famille, comme une séparation ou un divorce, le décès d’un parent ou d’un ami ou le remariage d’un parent et l’arrivée d’une belle-famille. Ceux-ci peuvent avoir des effets profonds sur le jeune et surtout pendant l’adolescence. La façon dont les parents gèrent leurs propres inquiétudes et la façon dont ils communiquent avec leurs adolescents peuvent rendre la période difficile pour eux ou leur imposer un fardeau ingérable.

L’impact du divorce des parents

Les parents en crise protègent souvent les jeunes de ce qu’ils considèrent comme le stress douloureux de la vie adulte. Non seulement ils essaient de les protéger de l’événement lui-même, en retardant le moment de leur annoncer qu’ils sont sur le point de divorcer, par exemple, mais ils cachent également leurs réactions. Ils raisonnent que les adolescents ont assez à supporter sans avoir à faire face au choc de voir leurs parents forts et omniscients s’effondrer dans la confusion et le chagrin.

Le résultat est souvent le contraire de ce que les parents voulaient. Ils sauront qu’il se passe quelque chose et seront plus susceptibles d’en vouloir à la force perceptible du parent, concluant que le parent ne se soucie pas du fait que le père est parti. Ils peuvent se trouver dans l’impossibilité d’aller voir le parent pour se réconforter et même de le blâmer pour la situation.

Vivre dans le déni

Les adultes réagissent à une crise, telle qu’un décès avec une poussée complexe de sentiments : culpabilité, colère ou choc. Ils essaient de cacher ou de nier ces émotions aux autres et à eux-mêmes. Les adolescents, qui luttent pour faire face à d’autres passions conflictuelles de leur âge, sont d’autant plus susceptibles de se réfugier derrière une barrière d’indifférence délibérée.

Les parents et les adolescents peuvent mal interpréter les réactions des uns et des autres. Vous pouvez, par exemple, prendre le silence pour un manque d’intérêt ou une force admirable, alors qu’en réalité il cache un ouragan de culpabilité et de terreur.

En interprétant mal leurs sentiments, vous pouvez les traiter d’une manière inappropriée. Il peut en résulter des frictions à un moment où vous avez tous besoin du soutien et de la compréhension des autres.

La crise d’adolescence, comment y faire face

Prendre conscience de la dépression des ados

Ce n’est pas parce que les jeunes n’ont pas accumulé beaucoup d’expérience de la vie qu’ils ne peuvent pas comprendre ce qui se passe ou qu’ils ne ressentent pas de chagrin et de désespoir profonds. En réalité, ils le ressentent avec plus d’acuité. Toutefois, sans expérience comme des adultes de tels événements, ils n’ont aucun moyen d’anticiper la gestion de cette terrible douleur.

Même si vous les réconfortez, ils sont sûrs qu’une telle agonie ne passera jamais. Alors ils font une dépression. Malheureusement, nous prenons les humeurs des adolescents à la légère.

Les adolescents passent beaucoup de temps dans des dépressions apparemment profondes. Ils  passent des états d’âme hormonaux ou des réactions impulsives et de courte durée à des disputes avec des amis. Nous manquons souvent la transition vers une véritable misère qui dure plus longtemps.

Une crise supplémentaire peut être la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour un adolescent déjà tendu. Il peut glisser dans l’emprise paralysante d’une véritable dépression. Il peut alors désespérer et menacer de se suicider. Nous rejetons souvent ces menaces comme étant stupides, hystériques ou simplement pour attirer l’attention. Toutefois, elles peuvent être concrétisées. Alors ne l’ignorez pas et ne le grondez pas, il a besoin d’aide et d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *