Quand consulter un sexologue ?

Panne de désir, absence de plaisir, incompatibilité sexuelle avec son conjoint… Les insatisfactions d’ordre sexuel amènent parfois à consulter un sexologue. Mais qu’en attendre ? Quelques pistes avec le Dr Dietrich, sexologue.

Une exigence de satisfaction

La sexothérapie est encore entourée de nombreux préjugés et certaines personnes ont peur de consulter lorsqu’elles constatent un dysfonctionnement sexuel. Qu’il s’agisse d’une impuissance érective (l’homme n’a pas d’érection), d’une anorgasmie (la femme ne parvient pas à l’orgasme) ou d’une manière plus générale, de tous les troubles liés à la satisfaction, au désir et au plaisir, ces perturbations de la relation sexuée sont souvent vécues comme une défaite globale. Le rôle du sexologue ?  » Redonner une santé sexuelle à ceux qui ressentent des déficits ou des blocages, en leur permettant de les comprendre pour les dépasser « , explique le Docteur Erick Dietrich, sexologue…

Une préoccupation d’autant plus forte dans nos sociétés industrielles :  » nous vivons dans une époque narcissique où le corps se doit de fonctionner comme une machine bien huilée « , observe le spécialiste.

Pourquoi une thérapie ?

On distingue deux types de sexothérapies, une plutôt courte qui va s’attacher à faire disparaître le symptôme et une plus longue qui va chercher les causes psychologiques du trouble. Pour le Docteur Erick Dietrich,  » l’essentiel du travail du sexologue consiste à aider les individus à accéder à l’érotisme qui donne à la sexualité sa dimension affective, complice, séductrice, ludique et spirituelle; ainsi qu’à provoquer le réflexe d’orgasme qui va permettre au patient d’apprendre à s’abandonner et à décharger son énergie…  » Objectif final : parvenir à l’épanouissement sexuel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *