Homme ou femme : qui consulte le plus les psys?

Les femmes consultent deux fois plus que les hommes…

Actuellement, 800 000 Français seraient suivis par des psy (Francoscopie 1999). Selon Le quotidien du Médecin (mai 1999), 13,2% des Français souffrent de dépression: la moitié (53,5%) se tourne vers un traitement par voie médicamenteuse et 6 % seulement choisit la thérapie – dont la durée moyenne est de 5,8 mois. Les femmes consultent deux fois plus. Elles acceptent davantage de se dévoiler et souffrent deux fois plus souvent de troubles psychologiques importants: névroses d’angoisse, troubles paniques, agoraphobie, anxiété permanente généralisée (« Enquête nationale sur l’anxiété » lancée en 1987 par l’Inserm). Ces troubles ont débuté vers 25 à 30 ans, et augmenté après 45 ans.

Tour d’horizon européen

Toujours d’après Le quotidien du Médecin, les Portugais sont les plus dépressifs (24%), les Français et les Espagnols les plus gros consommateurs d’antidépresseurs. Le recours à la thérapie reste encore marginale en Europe mais les Italiens sont les plus volontaires (20,5% – chiffre établi avant l’échec de leur équipe en finale de l’Euro). Certainement ont-ils plus le goût à « tchacher »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *