Étapes pour prévenir les risques sur la psychologie des salariés

Étapes pour prévenir les risques sur la psychologie des salariés

Toutes personnes peuvent être atteintes des risques psychosociaux, quel que soit son âge, son niveau hiérarchique ou encore son secteur d’activité. Ces risques peuvent être dus aux activités du salarié, à l’organisation ou la complexité du travail ainsi que de la dégradation des relations professionnelles. Cette situation va avoir des conséquences sur la santé du travailleur et par la suite, sur le fonctionnement de l’entreprise. Afin de réduire ces risques, une évaluation et une analyse sont nécessaires. Il faut faire en sorte que la psychologie du travail soit bien comprise. Ainsi, on peut établir des mesures préventives pour limiter les risques psychosociaux au sein d’un établissement.

Étape 1 : Définir les indicateurs des risques sur la psychologie

Les risques psychosociaux sont entendus comme étant des risques sur la santé physique, mentale et sociale du travailleur. Ils agissent sur la psychologie de la personne. Il est important pour le manager d’identifier la source de ces risques pour que l’entreprise puisse atteindre ses objectifs. Dans un premier temps, il est indispensable d’identifier et d’éliminer les facteurs de risques depuis la source. Cette étape est importante puisqu’elle permet d’éviter les problèmes avant qu’ils ne se posent. Ces indicateurs peuvent être un absentéisme régulier, des plaintes ou des mécontentements auprès des managers, des conflits entre collègues. La fatigue et la nervosité deviennent aussi visibles chez les travailleurs. Pour en savoir plus sur ces indicateurs de risques psychosociaux, visiter le site institutformacom.com.

Étape 2 : Repérer les sources de problèmes psychosociaux

Cette étape consiste à limiter les conséquences des risques psychosociaux sur les salariés qui présentent déjà des symptômes. Il s’agit d’une prévention corrective durant laquelle l’intervention ne se fait que sur une partie des facteurs. Il s’agit du facteur que l’entreprise a facilement repéré suite à la détection des risques psychosociaux. En général, les causes des problèmes psychosociaux viennent du changement au sein de l’établissement. Le travailleur doit s’adapter à une nouvelle organisation. Ils peuvent aussi survenir suite aux contraintes que subisse la personne. Il se peut que la charge de travail soit trop importante ou les consignes reçues sont contradictoires. Les risques psychosociaux peuvent également apparaitre si le travail ne convient pas aux attentes du salarié. Il faut aussi savoir que les relations et les comportements ont des impacts importants sur le travailleur. La non-reconnaissance et le manque de dialogue soumettent une personne aux risques psychosociaux. Ces facteurs peuvent engendrer un déséquilibre sur le fonctionnement de l’entreprise et générer ensuite des tensions.

Étape 3 : Agir sur le management et l’organisation de travail

Cette dernière étape consiste à intervenir sur une personne ou un groupe de personne déjà atteinte de risques psychosociaux pour que leur état ne s’aggrave pas. Dans ce cas, une grande réflexion au sein de l’entreprise est nécessaire. Les actions menées consistent à aider les travailleurs qui sont dans l’incapacité à travailler. Il est possible que l’aide d’un psychologue soit nécessaire. D’autre part, l’entreprise doit effectuer une réorganisation du plan de travail. Les objectifs fixés doivent être réalistes et en concertation avec les salariés tout en tenant compte de leur capacité. Il faut aussi favoriser la reconnaissance et l’évolution professionnelle des employés. Les méthodes de travail doivent également s’adapter aux attentes et aux objectifs fixés par l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *