psychonet
Fumer des pétards, est-ce sans risque ?

Tu fais peut-être partie de la moitié des jeunes qui, à 18 ans, ont déjà fumé du cannabis. Et même si cet acte peut paraître festif et est en voie de banalisation, il est important d'en mesurer les conséquences.
Ça plane pour moi...

Herbe, shit, même combat : c'est le THC, la substance détenue dans le cannabis qui va produire les effets sur le système nerveux. Durant 2 à 10 heures, selon la sensibilité et les doses consommées, les fumeurs vont ressentir de la fatigue et paraître plus joyeux. D'autres sensations apparaissent : le cannabis donne faim, rend la bouche sèche, les yeux rouges et brillants et diminue les réflexes. Certaines personnes ont même été victimes de "psychose cannabique", ce qui provoque des hallucinations et l'apparition de délire mais c'est un phénomène heureusement assez rare !
En gros, pas la peine d'essayer de suivre en cours lorsqu'on a fumé, on est trop à la ramasse !

L'herbe qui rend légume

On ne connaît pas très bien les effets du cannabis sur la santé. On sait tout de même que les fumeurs les plus réguliers peuvent avoir des pertes de mémoire, risquent des bronchites chroniques à cause du tabac. Si la consommation régulière de cannabis peut-être nocive, elle est souvent révélatrice d'un mal être. Tu as peut-être des amis qui s'isolent de plus en plus, qui te paraissent déprimés. Les pétards leur permettent d'éprouver une sensation d'euphorie artificielle. Les joints, pour beaucoup, c'est une preuve qu'on est cool, qu'on sait s'amuser et faire des expériences. En consommer juste lors de fêtes et exceptionnellement ne remettra pas en question tes principes et ta vie quotidienne ; mais si tu prends l'habitude de fumer à n'importe quel moment de la journée, tu vas devenir, trop " peace ", un vrai légume. Tu auras l'impression d'être bien, mais les autres te trouveront trop mou/molle. Tu auras moins d'ambition, et ne chercheras qu'à fuir tes responsabilités en t'abrutissant au shit. Une conso régulière doit te faire réfléchir : elle est parfois révélatrice d'un mal être qu'il faut régler d'une autre manière (discussions avec tes amis, psy, réorientation scolaire...)

Conduire cassé : une mauvaise idée...

Les réflexes diminuent beaucoup chez les fumeurs de cannabis, ils réagissent plus lentement qu'en temps normal. Les distances sont mal évaluées, ce qui peut être fatal en voiture. Et c'est encore pire si le conducteur a bu de l'alcool. Bientôt, les chauffards devront se soumettre au "cannabitest", mais ce test est assez difficile à mettre en place. Inutile de mettre ta vie et celle des autres en danger. Alors la meilleure solution tient en quelques mots : celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas ET ne fume pas !

Sur le Web

- www.drogues.gouv.fr
- www.automobilistes.com/

A lire également :

La beauté à tout prix !

"Miroir mon beau miroir, dis moi si je suis la plus belle ?" Il faut croire que cette interrogation taraude encore de nombreuses personnes aujourd'hui, puisqu'en 20 [...]

Le mariage ne tient qu'à un fil

Au bout de 4 années de mariage, 30 % des couples se séparent* ! A quoi attribuer l'échec de ces unions plutôt éphémères ? Une étude australienne fait le bil [...]

Les professeurs du possible

Persuadés que le maître n'est pas "seul distributeur du savoir" et que les enfants ont tout à gagner à être les acteurs de leur formation, de plus en plus d'en [...]