psychonet
Comment savoir si l'on a trouvé le bon psy ?

Règle d'or à adopter dès lors que l'on souhaite entamer un travail sur soi : s'accordez la liberté de choisir son thérapeute.
Faire plusieurs rencontres

Avant de vous décider pour un thérapeute, n'hésitez pas, s'il le faut, à consulter plusieurs professionnels. La raison ? Une thérapie est un peu comme une rencontre : la bonne est celle qui donne le sentiment de vous trouver face à l'être qui comprend votre souffrance et saura vous aider à l'affronter. Ainsi, si le psy que vous avez rencontré une première fois ne vous met pas en confiance, ne vous sentez pas obligé de retourner le voir : un premier entretien n'a rien d'un engagement. Pour certaines personnes, établir ce choix primordial n'est pas évident. Quelqu'un qui déprime ou qui n'a plus d'énergie n'a, par exemple, pas toujours la lucidité nécessaire pour affiner sa décision. Florence, trente-cinq ans, en témoigne : "J'ai suivi deux psychothérapies. Avec le recul, je peux dire aujourd'hui que le premier thérapeute que j'ai vu plusieurs années, n'était pas un bon psy, mais ma maladie, c'était justement de ne jamais rien remettre en question. Quand on ne va pas très bien, on n'est pas toujours capable de choisir un bon psy. La deuxième fois, j'ai décidé d'agir avec plus de détermination et j'ai rencontré un thérapeute qui me convient bien mieux".

Les psy aussi choisissent leurs patients !

Par ailleurs, si tout un chacun peut exercer librement le choix de son thérapeute, n'oubliez pas que les psys peuvent, eux aussi, choisir leurs patients, afin d'être certains qu'ils sont vraiment les mieux placés pour vous aider. Il se peut donc que le praticien que vous rencontrez pour la première fois vous conseille, à la fin de la séance, d'aller voir un confrère. Peut-être aussi ne dispose-t-il tout simplement d'aucun créneau disponible. Ne vous en offusquez pas. N'oubliez pas que l'objectif premier de tout thérapeute est de vous aider. La nouvelle orientation que l'on vous propose vous permettra donc sûrement de trouver le psy qui vous convient le mieux.

A lire également :

Mieux connaître le Qi Gong

Faisons le point sur cette discipline énergétique chinoise millénaire, véritable source de bien-être et de jouvence.

Psychothérapie et souffrance

Une psychothérapie fait-elle souffrir ?

Jamais sans ma moitié !

Est-ce parce qu’on n’est plus célibataire qu’il faut dire adieu à sa vie sociale ? Selon une étude récente, la vie de couple n’a rien à envier à celle [...]